Ulisse ALDROVANDI, Plaques d’aquarelles, vol. 1-2 Animali, 1550-1600, manuscrit, Université de Bologne, f. 66.

Ulisse ALDROVANDI, Plaques d’aquarelles, vol. 1-2 Animali, 1550-1600, manuscrit, Université de Bologne, f. 66.

I. Bibliographie générale du projet

II. Bibliographie sous-projet A

III. Bibliographie sous-projet B

IV. Bibliographie sous-projet C

V. Liens vers les institutions partenaires

I. Bibliographie générale du projet

ARBER Agnes, Herbals : their Origin and Evolution, New York, Hafner Publishing Company, 1970 [1953].

L’Arbre ou la raison des arbres. XVIIe entretiens de La Garenne Lemot, éd. J. Pigeaud, PUR, 2013.

ARMBRUSTER Karla et WALLACE Kathleen (eds.), Beyond Nature Writing : Expanding the Bounds of Ecocriticism, University Press of Virginia, 2001.

ATRAN Scott, Fondements de l’histoire naturelle. Pour une anthropologie de la science, Bruxelles, Complexe, 1986.

BALLESTRA-PUECH Sylvie, Métamorphoses d’Arachné : l’artiste en araignée dans la littérature occidentale, Genève, Droz, 2006.

BARATAY Éric, Le Point de vue animal : une autre version de l’histoire, Paris, Le Seuil, 2012. CÉARD Jean, La Nature et les prodiges : l’insolite au XVIe siècle en France, Genève, Droz, 1977.

BATE Jonathan, Romantic Ecology : Wordsworth and the Environmental Tradition, Routledge, 1991.

BLAIR Ann M., Too Much To Know : Managing Scholarly Information before the Modern Age, Yale University Press, 2010.

BOEHRER Bruce, Shakespeare Among the Animals : Nature and Society in the Drama of Early Modern England, Basingstoke, Palgrave, 2002.

BORLIK Todd, Ecocriticism and Early Modern English Literature : Green Pastures, Routledge, 2011.

BOUTROUE Marie-Elisabeth, « ‘Ne dites plus qu’elle est amarante’ : les problèmes de l’identification des plantes et de leurs noms dans la botanique de la Renaissance », Nouvelle revue du Seizième siècle, no 20/1 (2002), p. 47‑64.

BRANCHER, Dominique, Quand l’esprit vient aux plantes. Botanique sensible et subversion libertine, Genève, Droz, 2015.

BRUCKNER Lynne and BRAYTON Dan (eds.), Ecocritical Shakespeare, Surrey, Ashgate, 2011.

CHAMOVITZ Daniel, What a Plant Knows. A Field Guide to the Senses, New York, Farrar, Straus and Giroux, 2012.

CORBIN Alain, La Douceur de l’ombre. L’arbre, source d’émotions, de l’Antiquité à nos jours, Paris, Fayard, 2013.

COUPE Laurence (éd.), The Green Studies Reader : From Romanticism to Ecocriticism, Routledge, 2000.

CURTIUS Ernst Robert, La Littérature européenne et le Moyen Âge latin, trad. J. Bréjoux, PUF, Paris, 1956.

CYRULNIK Boris (éd.), Si les lions pouvaient parler : essais sur la condition animale, Paris, Gallimard, 1998.

DANNENFELDT Karl H., Leonhard Rauwolf : Sixteenth-Century Physician, Botanist, and Traveller, Cambridge (Massachussets), Harvard University Press, 1968.

DASTON Lorraine, et PARK Katharine, Wonders and the Order of Nature, 1150‑1750, New York, Zone Books, 1998.

DELAPORTE François, Le Second règne de la nature. Essai sur les questions de la végétalité au XVIIIe siècle, Paris, Flammarion, 1979.

DELATTE Armand, Herbarius. Recherches sur le cérémonial usité chez les anciens pour la cueillette des simples et des plantes magiques, Liège, Faculté de Philosophie et Lettres ; Paris, E. Droz, 1938, p. 101.

DELORT Robert, Les Animaux ont une histoire [1984], Paris, Le Seuil, 1993.

DEREMETZ Alain, Le Miroir des Muses, poétiques de la réflexivité à Rome, Paris, Septentrion, 1998.

DERRIDA, Jacques, L’Animal que donc je suis, Paris, L’Herne, 2004.

DESBLACHE Lucile (éd.), Écrire l’animal aujourd’hui, Clermont-Ferrand, PUBP, 2006.

DESCOLA Philippe, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, 2005

Du Ciel à la terre. Clergé et agriculture, XVIe-XIXe siècle, éds. F. Quellier et G. Provost, PUR, 2009.

DUCOURTHIAL Guy, Flore magique et astrologique de l’Antiquité, Paris, Belin, 2003.

DUPORT Danièle, « Transplanter, greffer, jardiner à la Renaissance : des traités d’agriculture aux arts poétiques », in Le Jardin entre science et représentation, Actes du 120e CSHS, octobre 1995, Paris, éditions du CTHS, 1999, p. 11‑20 ;   Le Jardin et la nature… (2002), « Du traité d’agriculture à une poétique horticole », p. 263‑284.

––––––––, Le Jardin et la Nature, Ordre et variété dans la littérature de la Renaissance, Genève, Droz, 2002.

FINDLEN Paula, Possessing Nature : Museums, Collecting and Scientific Culture in Early Modern Italy, Berkeley, University of California Press, 1994.

Flore au paradis. Emblématique et VIe religieuse aux XVIe et XVIIe siècles, éds. P. Choné, B. Gaulard, Glasgow Emblem Studies, 9, 2004.

FONTENAY Élisabeth de, Le Silence des bêtes : la philosophie à l’épreuve de l’animalité [1998], Paris, Le Seuil, 2013.

FORD Philip (dir.), L’Animal sauvage à la Renaissance, Cambridge, Société   française   d’étude   du   XVIe siècle   et Cambridge French Colloquia, 2007.

FOURNIER,   Marian,   The   Fabric   of   Life   :   Microscopy   in   the   Seventeenth   Century,   Baltimore,   Johns   Hopkins   University  Press,  1996.

FUMAROLI Marc, « Les abeilles et les araignées », essai précédant La Querelle des Anciens et des modernes, Paris, Folio Classiques, 2001, p. 7‑218.

GALAND-HALLYN Perrine, Le Reflet des fleurs : description et métalangage poétique d’Homère à la Renaissance, Genève, Droz, 1994.

GARRARD Greg, Ecocriticism : The New Critical Idiom, Routledge, 2004.

GERSDORF Catrin et Mayer Sylvia (eds.), Nature in Literary and Cultural Studies : Transatlantic Conversations on Ecocriticism, Editions Rodopi, 2006.

GLARDON Philippe, « L’histoire naturelle du XVIe siècle : historiographie, méthodologie et perspectives », Gesnerus,   63 (2006), p. 280‑298.

GONTIER Thierry, De l’homme à l’animal : Montaigne et Descartes ou les paradoxes de la philosophie moderne sur la nature des animaux, Paris, Vrin, 1998.

HALLÉ Francis, Éloge de la Plante. Pour une nouvelle biologie, Paris, Seuil, 1999 ; Plaidoyer pour l’arbre, Arles, Actes Sud, 2005 ; avec Jacquet, Luc, Il était une forêt, Arles, Actes Sud, 2013.

HARTOG François, Le Miroir d’Hérodote. Essai sur la représentation de l’autre, Paris, Gallimard, 1980, seconde partie, chap. 1, « Une rhétorique de l’altérité », p. 268‑269.

INGENSIEP Hans Werner, Geschichte der Pflanzenseele. Philosophische und biologische Entwürfe von der Antike bis zur Gegenwart, Stuttgart, Alfred Kröner Verlag, 2001.

JEANGÈNE VILMER Jean-Baptiste, Éthique animale, Paris, PUF, 2008.

JEANNERET Michel, Perpetuum mobile, Paris, Macula, Argo, 1997.

JENNY Laurent « La langue, le même et l’autre », dans « Théorie et histoire littéraire », Fabula LHT (Littérature, histoire, théorie), no 0, 16 juin 2005, http://www.fabula.org/lht/0/Jenny.html).

JONES-DAVIES Marie-Thérèse (dir.), Le Monde animal au temps de la Renaissance : 15e colloque du Centre de recherches sur la Renaissance, Paris, 1989 et 1990, Paris, Jean Touzot, 1990.

JOURDE Michel, La Voix des oiseaux et l’éloquence des hommes : sens et fonction des manifestations sonores de l’oiseau dans la littérature française des XVIe et XVIIe siècles, Thèse de doctorat, Claude-Gilbert DUBOIS (dir.), Bordeaux III, 1998.

––––––––, « Ronsard en rossignol : une figure dans le temps », in Les Figures du poète, Pierre de Ronsard, Littérales, no 26, 2000, p. 157‑171.

KAMPS Ivo, Hallock Thomas et Raber Karen (eds.), Early Modern Ecostudies : From the Florentine codex to Shakespeare, Basingstoke, Palgrave, 2008.

KLAPISCH-ZUBER Christiane « De la nature végétale de l’arbre généalogique », in Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009.

LA BROSSE Guy de, De la Nature, Vertu et Utilité des Plantes, Paris, Rollin Baragnes, 1628.

Le Monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009.

LORENZ Konrad, Trois essais sur le comportement animal et humain : les leçons de l’évolution de la théorie du comportement, Le Seuil, 1974.

LIEUTAGHI Pierre, La Plante compagne. Pratique et imaginaire de la flore sauvage en Europe occidentale, Paris, Actes Sud, 1998 [1991].

––––––––, « Les plantes ‘manipulées’ : morales du végétal ? », présentation du 14e séminaire annuel d’ethnobotanique du domaine européen, 8‑10 octobre 2015.

MARCHAL Hugues, La Poésie, Paris, Flammarion, 2007, « Métaphore ».

MARRACHE-GOURAUD Myriam, « Montrer et cacher : scénographie de quelques collections de curiosités », in Le Théâtre de la curiosité, Frank LESTRINGANT (dir.), Paris, PUPS, no 25, 2008, p. 139‑148.

MATHIEU-CASTELLANI Gisèle, Narcisse ou le sang des fleurs. Les mythes de la métamorphose végétale, Genève, Droz, 2012.

MAZAURIC Simone, « Les zoophytes et la question de la végétalité aux débuts de l’âge moderne », in Le Végétal, textes réunis par J.‑P. Cléro et A. Niderst, Publications de l’Université de Rouen, 1999, p. 7‑30.

OLMI Giuseppe, L’Inventario del mondo : Catalogazione della natura e luoghi del sapere nella prima età moderna, Bologne, Mulino, 1992.

PARK Katharine, « The Organic Soul  », in  The Cambridge History of Renaissance Philosophy,  éds.  C. B. Schmitt,Q. Skinner, E. Kessler, J. Kraye, Cambridge University Press, 1988.

PASTOUREAU Michel, Symboles du Moyen Âge : animaux, végétaux, couleurs, objets, Paris, le Léopard d’or, 2012.

PINON Laurent, Livres de zoologie de la Renaissance : une anthologie (1450‑1700), Paris, France, Klincksieck, 1995.

REGAN Tom, Les Droits des animaux [1985], Paris, Hermann, 2013.

PHILIPS Dana, The Truth of Ecology : Nature, Culture and Literature in America, Oxford University Press, 2003.

PICHOT André, Histoire de la notion de vie, Paris, Gallimard, 1993.

RENAUDOT Théophraste, Quatriesme Centurie des Questions traitees aux Conferences du Bureau d’Adresse, depuis le 24 janvier 1639, jusques au 10 juin 1641, Paris, Au Bureau d’Adresse, 1641, 222e conférence du lundi 9 janvier 1640, « De la Mandragore », p. 168.

ROUGET François, « Ronsard en Protée : le poète et ses doubles (Orphée, Protée, l’abeille et le jardinier) », in Les Figures du poète, opcit., p. 135‑155.

SCHAEFFER Jean-Marie, La Fin de l’exception humaine, Paris, Gallimard, 2007.

SIMONIN Michel, « ”Poësie est un pré”, “Poëme est une fleur” : métaphore horticole et imaginaire du texte à la Renaissance », La Letteratura e i Giardini, Florence, Olschki, 1987.

SURYA, Michel, Humanimalité : l’inéliminable animalité de l’homme, Paris, Néant, 2001.

THOMAS Keith, Dans le jardin de la nature : la mutation des sensibilités en Angleterre à l’époque moderne, Paris, Gallimard, 1985.

THOMAS Keith, Man and the Natural World : Changing Attitudes in England, 1500‑1800, New York : Pantheon, 1983.

TINGUELY Frédéric, « Forme et signification dans la littérature de voyage », Le Globe. Revue genevoise de géographie, 2006, vol. 146, p. 53‑64, 55.

Ulisse ALDROVANDI, Plaques d’aquarelles, vol. 1-2 Animali, 1550-1600, manuscrit, Université de Bologne.

Ulisse ALDROVANDI, Plaques d’aquarelles, vol. 1-2 Animali, 1550-1600, manuscrit, Université de Bologne.

–––––––– (dir.), La Renaissance décentrée,, Genève, Droz, 2008.

––––––, Le voyageur aux mille tours : les ruses de l’écriture du monde à la Renaissance, Paris, Honoré Champion, coll. « L’Atelier des voyages », no 10, 2014, 244 p.

TROTOT Caroline, « Poétique de la métaphore de La Deffence et Illustration de Du Bellay à l’Abbregé de l’art poétique de Ronsard », doctorat sous la dir. de D. Ménager, Paris X, 2001.

––––––––, « La métaphore du jardin à l’époque de la Pléiade », in Poétique de la maison, éd. H. Levillain, PUPS, 2005, p. 129‑142.

UEXKÜLL Jakob Johann von, Mondes animaux et monde humain suivi de La Théorie de la signification, Paris, Denoël, 1965 [1934].

VIDAL Fernando, Les Sciences de l’âme, XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Honoré Champion, 2006.

WATSON Robert N., Back to Nature : The Green and the Real in the Late Renaissance, Philadelphia : University of Pennsylvania Press, 2006.

II. Bibliographie du sous-projet A

 

Lien vers la bibliographie en ligne.

 

III. Bibliographie du sous-projet B

Ulisse ALDROVANDI, Dendrologiae naturalis scilicet arborum historiae libri duo, édité par Ovide MONTALBANI, Bologna, Baptiste Ferronii, 1667, p. 515.

Ulisse ALDROVANDI, Dendrologiae naturalis scilicet arborum historiae libri duo, édité par Ovide MONTALBANI, Bologna, Baptiste Ferronii, 1667, p. 515.

 

Sources

Le Cueur de philosophie translate de latin en Francoys a la requeste de Philippes le bel roy de France, Paris, Poncet Le Preux pour Jean II Petit, 1534.

Fabliaux, éd. G. Rouger, Paris, Gallimard, 1978.
The Letters of Alciphron, Aelian and Philostratus, éd. et trad. A. R. Benner et F. H. Fobes, Londres, William Heinemann LTD ; Cambridge (MA), Harvard University Press, collection Loeb, 1962.

Naudaeana et Patiniana. Ou singularitez remarquables, prises des conversations de Mess. Naudé & Patin. Seconde Edition…, Amsterdam, François Vander Plaats, 1703.

Paradoxographorum graecorum reliquiae, éd. A. Giannini, Milan, Istituto Editoriale Italiano, 1966. Physionomie naturelle, extraite de plusieurs philosophes anciens, mise en français par M. Antoine Du Moulin Masconois, Lyon, Jean de Tournes, 1550.

Recueil de sermons joyeux, éd. J. Koopmans, Genève, Droz, 1988.

Il secondo libro dell’opere burlesche, Florence, Anton Francesco Grazzini, 1555.

Le Véritable langage des fleurs, interprété en l’honneur de la plus grande Dame de l’Univers par l’un de ses plus dévoués admirateurs, ouvrage formant une série de bouquets, couronnes et guirlandes symboliques, suivi de l’Ecrin de Marie, Paris, R. Ruffet, 1867.

ACOSTA (Christophe), Aromatum et medicamentorum in Orientali India nascentium liber : plurimum lucis adferens iis quæ à Doctore Garcia de Orta in hoc genere scripta sunt, trad. Charles de L’Écluse, Anvers, Christophe Plantin, 1582.

ACOSTA (Christophe), Aromatum et medicamentorum in Orientali India nascentium historia, livre 9 in Caroli Clusii…Exoticorum libri decem…, trad. Charles de L’Écluse, Leyde, Plantiniana Officina, 1605.

AGRICOLA AMMONIUS (Johann), Medicinae Harbariae libri duo quorum primus habet herbas huius seculi medicis communes cum veteribus Dioscoride videlicet, Galeno, Oribasio … et horum similibus, secundus fere a recentibus medicis inventas continet herbas atque alias medicinas…, Bâle, Barthélémy Westheimer, 1539.

ALAMANNI (Antonio) ; BURCHIELLO (Il), I sonetti del Burchiello, et di Messer Antonio Alamanni, alla burchiellesca, Florence, Anton Francesco Grazzini, 1552.

ALBERT LE GRAND, Tabula tractatuum parvorum naturalium Alberti Magni episcopi Ratispon[ensis], [Venise], 1517.

ALBERT LE GRAND, Beati Alberti magni Ratisbonensis episcopi ordinis praedicatorum opera…, éd. de Pierre Jammy, Lyon, Claude Prost, Pierre et Claude Rigaud, Jérôme Delagarde, Jean Antoine Huguetan, 1651.

ALBERT LE GRAND, Alberti Magni ex ordine praedicatorum De vegetabilibus libri VII, éds. K. Jessen et E. Meyer, Berlin G. Reimer, 1867 ; Reprint Francfort, Minerva, 1982.

ALBERT LE GRAND, Albertus Magnus, De Vegetabilibus VI, 2, latin-allemand, trad. et comm. K. Biewer, Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft mbH Stuttgart, 1992.

ALBERTI (Leon Battista), Intercenales, éds. F. Baccheli et L. d’Ascia Bologne, Pendragon, 2003. ALBERTI (Leon Battista), Momus ou le Prince : fable politique, trad. C. Laurens, Paris, Les Belles Lettres, 1993.

ALBERTI (Leon Battista), Momus, éds. V. Brown et S. Knight, avec une traduction en anglais de S. Knight, Cambridge (Mass.) – Londres, The I Tatti Renaissance Library – Harvard University Press, 2003.

ALCIATO (Andrea), Diverse Imprese, Lyon, Macé Bonhomme pour Guillaume Rouille, 1551.

ALDROVANDI (Ulisse), Dendrologiae naturalis scilicet arborum historiae libri duo, édité par Ovidius Montalbanus, Bologne, Giovanni Battista Ferroni, 1667.

ANEAU (Barthélémy), MAROT (Clément), Les Trois premiers livres de la Métamorphose d’Ovide, éd. J.-C. Moisan, avec la collaboration de M.‑C. Malenfant, Paris, Honoré Champion, 1997.

ARETINO (Pietro), Capricciosi et piacevoli ragionamenti, Cosmopoli [Amsterdam], [Elzevier], 1660.

ARISTOTE, Aristotle, Minor Works, trad. W. S. Hett, Cambridge (Massachussetts), Harvard University Press ; Londres, William Heinemann LTD, Collection Loeb, 1955.

ARISTOTE, De la Génération des animaux, éd. et trad. P. Louis, Paris, Les Belles Lettres, 1961.

ARISTOTE, De partibus animalium, VIII, texte établi et traduit par P. Louis, Paris, Les Belles-Lettres, 1964‑1969, 3 vols.

ARISTOTE, La Politique, livres 1 et 2, éd. J. Tricot, Paris, Vrin, 1995.

ARNAULD D’ANDILLY (Robert), La manière de cultiver les arbres fruitiers, Paris, Antoine Vitré, 1653.

ARNAULD (Antoine), LANCELOT (Claude), NICOLE (Pierre), Nouvelle méthode pour apprendre facilement la langue latine contenant les règles des genres…, onzième édition, Paris, François Mathey, Auguste Delalain, 1736.

AUBERY (Jean), L’Antidote d’amour, avec un ample discours contenant la nature et les causes d’iceluy, ensemble les remedes les plus singuliers pour se preserver et guerir des passions amoureuses, Paris, Claude Chappelet, 1599.

AUBIN (Nicolas), Histoire des diables de Loudun ou de la Possession des Religieuses ursulines…, Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1752.

AUGUSTIN (saint), Sextus tomus operum divi Aurelii Augustini Hipponensis episcopi, éd. D. Erasme, Bâle, officine de Froben, 1528.

AUGUSTIN (saint), Saint Augustin, contre Fauste, le Manichéen, trad. V. Péronne et al., in Œuvres complètes de saint Augustin, évêque d’Hippone, Paris, Louis Vivès, t. 25, Paris, 1870.

AVERROÈS, Commentarium magnum in Aristotelis de anima libros, éd. F.S. Crawford, Cambridge (MA), Mediaeval Academy of America (Corpus commentarium in Aristotelem), 1953.

BAILLY (Pierre), Questions naturelles et curieuses : contenans diverses opinions problematiques, recueillies de la Medecine, touchant le regime de santé…, Paris, Pierre Bilaine, 1628.

BARTHELEMY L’ANGLAIS, Le Proprietaire des choses translate de latin en francoys, trad. J. Corbichon, Lyon, Matthias Huss, 1485.

BARTHELEMY L’ANGLAIS, Le grand proprietaire de toutes choses tresutile et profitable pour tenir le corps humain en santé…, trad. Jean Corbichon, Paris, Jean Longis, 1556.

BAUHIN, Gaspard, Phytopinax seu enumeratio plantarum ab herbariis nostro seculo descriptarum, cum earum differentiis…, Bâle, Sebastien Henricpetri, 1596.

BAUHIN, Gaspard, Theatrum anatomicum, Francfort, Matthäus Becker, 1605.

BAUHIN (Gaspard), De hermaphroditorum monstrosorumque partuum natura ex theologorum, iureconsultorum, medicorum, philosophorum et rabbinorum sententia libri duo, Oppenheim, Johann Theodor de Bry, 1614.

BAUHIN (Gaspard), Prodromos [graece] pinax theatri botanici, Francfort, Paul Jacobi pour J. Treudel, 1620.

BAUHIN (Gaspard), Pinax theatri botanici, Bâle, Ludwig König, 1623.

BEAUSOBRE (Isaac de), Histoire critique de Manichée et du manicheisme, Amsterdam, J. Frederic Bernard, 1739.

BERNARD DE MONTBRISON (Louis Simon Joseph), Lettres à Madame de C** sur la botanique et sur quelques sujets de physique et d’histoire naturelle …. Par L. B. D. M., Paris, Levrault frères, 1802.

BERNI (Francesco), Tutte le Opere del Bernia, del Mauro, di Gio. Della Casa, del Bino, del Molza, del Varchi, del Dolce e d’altri autori nuovamente stempate, Venise, Curtio Troiano Navò et Frères, 1538.

BERNI (Francesco) et al., Il primo libro dell’opere burlesche di Francesco Berni, di M. Giovanni della Casa, del Varchi, del Molza, del Mauro, del M. Bino, del Dolce e del Firenzuola, Florence, Anton Francesco Grazzini, 1548.

BERNI (Francesco) et al., Il secondo libro dell’opere burlesche, Florence, Anton Francesco Grazzini, 1555.

[BEROALDE DE VERVILLE (François)], Le Moyen de Parvenir, œuvre contenant la raison de tout ce qui a esté, est, et sera…, [s.l.n.d.], exemplaire de la Bibliothèque Municipale de Marseille (fonds ancien, Rés. 80665) ; Le Moyen de Parvenir, t. I, Transcription, par H. Moreau et A. Tournon ; t. II, Fac simile, éds. H. Moreau, A. Tournon, Paris, Honoré Champion, 2004.

BOAISTUAU (Pierre), Histoires prodigieuses ou traictes de plusieurs fameux autheurs, Grecs et Latins, sacrez et prophanes : mises en nostre langue par P. Boaistuau, surnommé Launay natif de Bretaigne : avec les pourtraicts et figures, Paris, pour Vincent Norment et Jehanne Bruneau, 1564.

BOAISTUAU (Pierre), Histoires Prodigieuses et Memorables, extraictes de plusieurs fameux Autheurs, Grecs et Latins, sacrés et prophanes, divisées en six livres…, Paris, Vve de Gabriel Buon, 1598.

BOLLACK (Jean), Empédocle, II. Les origines. Edition et traduction des fragments et des témoignages, Paris, Les Editions de Minuit, 1969.

BOLLACK (Jean), Empédocle, III. Les origines. Commentaire II, Paris, Les Éditions de Minuit, 1969.

BONNEFONS (Nicolas de), Le jardinier françois, qui enseigne à cultiver les arbres et herbes potagères : avec la maniere de conserver les fruicts et faire toutes sortes de confitures… et massepans…, Paris, Pierre Des-Hayes, 1651.

BONNET (Charles), L’Amour végétal ou les noces des plantes, 2e édition, Paris, Maugeret, 1809.

BOREL (Pierre), Les Antiquitez, raretez, plantes, mineraux, et autres choses considerables de la Ville, et Comté de Castres d’Albigeois, et des lieux qui sont à ses environs… Avec le Roole des principaux cabinets et autres raretez de l’Europe, comme aussi le catalogue des choses rares de maistre Pierre Borel…, Castres, Arnaud Colomiez, 1649.

BOURIGNON (Antoinette), Le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre. Premiere partie Les Armoiries, Amsterdam, Pierre Arentz, 1679.

BOVELLES (Charles de), Que hoc volumine continuentur : Liber de intellectu ; Liber de sensu ; Liber de Nichilo ; Ars oppositorum ; Liber de generatione ; Liber de sapiente ; Liber de duodecim numeris ; Epistole complures, [Paris], [Henri Estienne], [1510].

BOVELLES (Charles de), Le livre du sage, intr., trad. et notes P. Magnard, Paris, Vrin, 2010.

BRANTOME (Pierre de Bourdeille, Seigneur de), Les Dames galantes, éd. P. Pia, Paris, Gallimard, 1981.

[BROSSARD (David)], « Ung petit traicte comme l’en [sic] peult subtillement enter et planter, et faire en jardins plusieurs choses bien estranges », in L’Art et maniere de semer, Lyon, Olivier Arnoullet, 1543.

BROWNE (Thomas), Religio Medici, The Eighth Edition, Corrected and Amended. With Annotations Never Before Published, Upon All the Obscure Passages Therein. Also Observations by Sir Kenelm Digby, Londres, imprimé pour R. Scot, T. Basset, J. Wright, R. Chiswell, 1682.

BRUNFELS (Otto), Contrafayt Kreütterbuch, Strasbourg, Johann Schott, 1532.

BRUNFELS (Otto), Herbarum vivae icones ad naturae imitationem summa cum diligentia et artificio effigiatae, 3 vols. Strasbourg, Johann Schott, 1530‑1536.

BURCHIELLO (Il), Sonetti, Venise, Georgio di Rusconi, 1522 [1481].

BURCHIELLO (Il) ; ALAMANNI (Antonio), I sonetti del Burchiello, et di Messer Antonio Alamanni, alla burchiellesca, Florence, Anton Francesco Grazzini, 1552.

CALVIN (Jean), Psychopannychie. Traitté par lequel es prouvé que les ames veillent et vivent après qu’elles sont sorties du corps, contre l’erreur de quelques ignorans qui pensent qu’elles dorment jusques au dernier jugement, Genève, Conrad Badius, 1558.

CAMPANELLA (Tommaso), De sensu rerum et magia libri quatuor, Francfort, Tobias Adami, 1620.

CAMPANELLA (Tommaso), Disputationum in quatuor partes suae philosophiae realis libri quatuor, Paris, Denis Houssaye, 1637.

CAMPANELLA (Tommaso), Le Poesie, éd. F. Giancotti, Turin, Einaudi, 1998.

CARDANO (Gerolamo), De rerum varietate libri XVII, Bâle, [Henri Petri], 1557.

CARDANO (Gerolamo), Les livres de Hierosme Cardanus medecin Milannois, intitulez de la Subtilité, et subtiles inventions, ensemble les causes occultes et les raisons d’icelles, traduction de Richard Le Blanc, Rouen, Vve du Bosc, 1642.

CARO (Annibal), Commento di ser Agresto da Ficaruolo sopra la prima ficata del Padre Siceo, [s.l.n.d.].

CARO (Annibal), La Chanson de la figue, ou la Figuéide de Molza commentée par Annibal Caro… [suivi de la Nasea, ou Dit des nez], trad. en français pour la première fois, texte italien en regard [par Alcide Bonneau], Paris, I. Liseux, 1886.

CATELAN (Laurens), Discours et demonstration des ingrediens de la Theriaque, Faicte publiquement en presence de Messieurs de la Justice, et Professeurs en l’Université de Medecine, Lyon, Jacques Mallet, 1614.

CATELAN (Laurens), Discours et demonstration des ingrediens de la confection d’alkermes reformée, faicte publiquement en presence de Messieurs de la justice et professeurs en l’Université de medecine, Lyon, Jacques Mallet, 1614.

CATELAN (Laurens), Traicté de l’origine, vertus, proprietez et usage de la pierre bezoar, Montpellier, Jean Pech, 1623.

CATELAN (Laurens), Histoire de la nature, chasse, vertus, proprietez et usage de la lycorne, Montpellier, Jean Pech, 1624.

CATELAN (Laurens), Rare et curieux Discours sur les vertus et proprietez de la theriaque, publiquement dispensée et faite en la presence de Messieurs les tres illustres professeurs en l’Université de medecine de Montpellier… en septembre 1628…, Montpellier, Jean Pech, 1629.

CATELAN (Laurent), Rare et curieux Discours de la plante appelée mandragore, de ses especes, vertus et usage. Et particulierement de celle qui produict une racine representant de figure le corps d’un homme… fait et recité publiquement par Laurens Catelan, Paris, Aux despens de l’auteur, 1638.

CATELAN (Laurens) ; RANCHIN (François), Œuvres Pharmaceutiques de M. François Ranchin, Conseiller, Medecin et Professeur du Roy, Chancelier en l’Université de Medecine de Montpelier…, Lyon, Pierre Ravaud, 1628.

CATULLE, Les Poesies de Catulle de Verone en Latin et en François, de la Traduction de M.D.M., Paris, Guillaume de Luyne, 1653.

CATULLE, Poésies, éd. et trad. G. Lafaye, Paris, Les Belles Lettres, 1996.

CERVANTES SAAVEDRA (Miguel de), Viaje del Parnaso, éds. F. S. Arroyo, A. R. Hazas, Madrid, Alianza Editorial, 1997.

CESALPINO (Andrea), De plantis libri XVI, Florence, Georges Marescot, 1583.

CESALPINO (Andrea), Appendix ad Libros De Plantis et Quaestiones Peripateticas, Rome, Luigi Zanetti, 1603.

C[H]OLIERES (Nicolas de), La Forest nuptiale : où est representée une variété bigarrée, non moins esmerveillable que plaisante, de divers mariages, selon qu’ils sont observez et pratiquez par plusieurs peuples et nations estranges, avec la maniere de policer, regir, gouverner et administrer leur famille, Paris, Pierre Bertault, 1600.

CIBOULE (Robert), Edition critique du sermon Qui manducat me de Robert Ciboule (1403‑1458), éd. N. Marzac, Cambridge, The Modern Humanity Research Association, 1971.

CLAUDEL (Paul), « Connaissance du temps » [1903], Art poétique, in Œuvres poétiques, éd. J. Petit, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1967.

COLUMELLE, Les Douze Livres…traduictz de Latin en François par feu maistre Claude Cotereau Chanoine de Paris, Paris, Jacques Kerver, 1555.

CONTANT (Paul), Le Jardin, et Cabinet poétique (1609), éds. M. Marrache-Gouraud et P. Martin, Presses Universitaires de Rennes, 2004.

CONTANT (Paul), Le Second Eden, in Les Œuvres de Jacques et Paul Contant pere et fils maistres apoticaires de la ville de Poictiers, Poitiers, Julian Thoreau et la Veuve d’Antoine Mesnier, 1628.

CONTANT, (Jacques et Paul), Commentaires sur Dioscoride, in Les Œuvres de Jacques et Paul Contant pere et fils maistres apoticaires de la ville de Poictiers, Poitiers, Julian Thoreau et la Veuve d’Antoine Mesnier, 1628.

CONSTANZI (Giovanni Battista), Advertissement aux recteurs, curez, prestres et vicaires, qui desirent s’acquiter dignement de leur charge et faire bien et sainctement tout ce qui appartient à leur office par Monseigneur Jean-Baptiste de Constanze, archevesque de Cosence, traduicts d’italien en françois par I, S., Bordeaux, Simon Millanges, 1613.

CONTI (Natale), MONTLYARD (Jean de), Mythologie, c’est a dire explication des fables contenant les Genealogies des Dieux, les cerimonies de leurs Sacrifices, leurs gestes, advantures, amours, et presque tous les preceptes de la Philosophie naturelle et moralle, extraite du latin de Noel Le Comte, reveuë, et augmentée de nouveau… par J. de Montlyard, Lyon, Paul Frellon, 1612.

CORTUSO [Giacomo Antonio], L’Horto de i semplici di Padova, Venise, Girolamo Porro, 1591.

[CUBA (Johannes de)], [Gart der Gesundheit], [Mayence], [Peter Schoeffer l’Ancien], [1485].

[CUBA (Johannes de)], Le Jardin de sante translaté de latin en françoys, Paris, Philippe Lenoir, 1539.

CYRANO DE BERGERAC (Savinien de), Les États et Empires de la Lune et du Soleil, éd. M. Alcover, Paris, Honoré Champion, 2004.

DALECHAMPS (Jacques), Histoire generale des plantes contenant XVIII. Livres, tome I, Lyon, Chez les Heritiers de Guillaume Rouille, 1615.

DALECHAMPS (Jacques), Histoire generale des plantes, contenant XVIII livres… sortie latine de la bibliotheque de Me Jacques Dalechamps, puis faite française par Me Jean Des Moulins,… Ensemble les tables des noms en diverses langues, tome second, Lyon, Philippe Borde, Laurent Arnaud et Claude Rigaud, 1653.

DANTE, Commedia, vol. I, Inferno, éd. A. M. Chiavacci Leonardi, Milan, Arnoldo Mondadori, 1991.

DANTE, La Divine Comédie, in Œuvres complètes, trad. nouvelle sous la direction de C. Bec, Paris, Le Livre de Poche, 1996.

DANTE, Inferno, éd. S. Bellomo, Milan, Giulio Einaudi, 2013.

DE BOODT (Anselme Boece), Le parfait Joaillier, ou Histoire des pierreries…, Lyon, Jean-Antoine Huguetan, 1644.

DEDU (M.), De l’Ame des Plantes, de leur Naissance, de leur Nourriture et de leurs Progrez, Paris, Estienne Michallet, 1682.

DELLA PORTA (Giambattista), La Magie naturelle, qui est les secrets et miracles de Nature, Lyon, François Arnoullet, 1615.

DELLA PORTA (Giambattista), La Magie naturelle ou Les secrets et miracles de la nature, Rouen, Jean Berthelin, 1631.

DELLA PORTA (Giambattista), La Magie naturelle ou les secrets et miracles de la nature, édition conforme à celle de Rouen (1631), Paris, H. Daragon, [1913].

DELLA PORTA (Giambattista), Phytognomonica, Naples, Horace Salvian, 1588.

DESCARTES (René), Discours de la Méthode, in Œuvres, t. VI, éds. C. Adam et P. Tannery, Paris, Léopold Cerf, 1902 ; Paris, Vrin, 1973.

DESCARTES (René), L’Homme, in Œuvres, t. XI, éds. C. Adam et P. Tannery, Paris, Léopold Cerf, 1909.

DESCARTES (René), Œuvres et lettres, éd. A. Bridoux, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1958.

DESFONTAINES (René Louiche), « Observations sur l’irritabilité des organes sexuels d’un grand nombre de plantes », Mémoire de l’Académie des Sciences de Paris, 1787, p. 463‑480.

DINET (Pierre), Cinq Livres des Hieroglyphiques ou sont contenus les plus rares secrets de la nature, et proprietez de toutes choses, Paris, Jean de Heuqueville, 1614.

DIOGENE LAËRCE, Vies et doctrines des philosophes illustres, trad. fr. sous la direction de M.‑O. Goulet-Cazé, Le Livre de Poche, Paris, 1999.

DONI (Anton Francesco), Le novelle.T. 2. La zucca, éd. E. Pierazzo, Rome, Salerno Editrice, 2003.

DORNAU (Caspar), Amphitheatrum sapientiae socraticae joco-seriae, hoc est Encomia et Commentaria autorum, qua veterum, qua recentiorum propre omnium, quibus res aut pro vilibus vulgo aut damnosis habitae, stylipatrocinio vindicantur, exornantur…, Hanau, David Ambriorus et Clement Schleich, 1619.

DU BARTAS (Guillaume), La Seconde semaine (1584), éd. Y. Bellenger, Paris, STFM, 1992.

DU BARTAS (Guillaume), La Sepmaine, 1581, éd. Y. Bellenger, Paris, STFM, 1994.

DU LAURENS (André), Discours de la conservation de la veue, des maladies melancholiques, des catarrhes, et de la vieillesse, Tours, Jamet Mettayer, 1594 ; Paris, Jamet Mettayer, 1597.

DU LAURENS (André), Toutes les Œuvres, Rouen, Raphaël du Petit Val, 1621.

DU MESNIL (Nicolas), Traicté extrait par Nicolas du Mesnil, prins sur les livres des maistres expers en la science d’enter, planter, nourrir et garder fruictz, vignes, poires, pommes, et autres, en plusieurs et diverses manieres, in Quatre traictez utiles et delectables d’agriculture, Paris, Gilles Corrozet, 1560.

DUPLEIX (Scipion), Logique ou Art de discourir et raisonner, éd. R. Ariew (d’après l’éd. de 1607), Paris, Fayard, 1984 [Paris, Denis Binet, 1600].

DUPLEIX (Scipion), La Physique ou Science des choses naturelles, fac-similé de l’édition de Louys du Mesnil, Rouen, 1640, Paris, Librairie Arthème – Fayard, 1990.

DURANTE (Castor), Il Tesoro della sanita…, Venise, Giacomo Sarzina, 1611.

DURET (Claude), L’Eden ou Paradis Terrestre de la Seconde Semaine de G. de Saluste Seigneur du Bartas. Avec Commentaires et Annotations, contenants plusieurs descriptions et deductions d’Arbres, Arbustes, Plantes et Herbes, estranges et emerveillables en nature, tirees et extraictes des œuvres des anciens et modernes Philosophes, Historiens, voyageurs et navigateurs Hebreux, Grecs, Arabes, Portugais, Espagnols, Italiens, et François, Lyon, Benoist Rigaud, 1594 [première édition à Nevers, Pierre Roussin, 1591].

DURET (Claude), Histoire admirable des plantes et herbes esmerveillables et miraculeuses en nature : mesmes d’aucunes qui sont vrays Zoophytes, ou Plant’animales, Plantes et Animaux tout ensemble, pour avoir VIe vegetative, sensitive et animale, Paris, Nicolas Buon, 1605.

DURET (Claude), La Seconde Semaine de G. de Saluste Seigneur du Bartas, reveüe par l’Autheur au Roy, avec les argumens, Commentaires et Annotations de C. D. B. (Claude Duret bordonnois), Nevers, Pierre Roussin, 1591.

ÉRASME, De la Declamation des louenges de follie, stille facessieux et profitable pour congnoistre les erreurs et abuz du monde, par maistre Pierre Vidoue, imprimeur, pour Galliot du Pré, libraire, Paris, 1520.

ÉRASME, Commentarius Erasmi Roterodami in Nucem Ovidii, ad Joannem Morum Thomae Mori filium. Eiusdem commentarius in duos hymnos Prudentii, ad Margaretam Roperam Thomae Mori filiam, Bâle, Joannes Froben, 1524.

ÉRASME, Moriae Encomium…. adjectis quibusdam appendicibus novis, Bâle, Hieronymus Froben, 1532.

ÉRASME, Les entretiens familiers d’Erasme : premiere, seconde et troisieme decade, trad. Samuel Chappuzeau, Paris, Louis Billaine, 1662.

ÉRASME, Opus Epistolarum Des. Erasmi Roterodami, vol. 3 : 1517‑1519, éd. P. S. Allen, Oxford University Press, 1913.

ÉRASME, Les préfaces au Novum Testamentum (1516), éd. et comm. Y. Delègue, Genève, Labor et Fides, 1990.

ÉRASME, Éloge de la Folie, Adages, Colloques, Réflexions sur l’Art, l’Éducation, la Religion, la Guerre, la Philosophie, Correspondance, éds. C. Blum, A. Godin, J.‑C. Margolin, D. Ménager, Paris, Robert Laffont, 1992.

ÉRASME, Éloge de la Folie et autres textes, éd. J.-C. Margolin, trad. du latin F. Berliaire, C. Blum et J.‑C. Margolin, Paris, Gallimard, 2010.

ÉRASME, Les Adages, édition bilingue, sous la dir. De J.‑C. Saladin, 3 vols., Paris, Les Belles Lettres, 2013.

ÉRASME, Opera omnia Desiderii Erasmi Roterodami, ordo 1, t. 8, éds. S. Seidel Menchi et al., Leyde, Brill, 2013.

ÉRASME, Moria de Erasmo Roterodamo. A Critical Edition of the Early Modern Spanish Translation of Erasmus’s Encomium Moriae, éds. H. den Boer, J. Ledo, Leyde – Boston, Brill, 2014.

ESTIENNE (Charles), De latinis et graecis nominibus arborum, fruticum, herbarum, piscium et avium liber, Paris, Charles Esienne, 1554.

ESTIENNE (Charles), L’Agriculture et maison rustique, trad. J. Liébault, Paris, Jacques Du Puis, 1564.

FERNEL (Jean), La Physiologie, texte revu par J. Kany-Turpin, Paris, Fayard, 2001 [reproduction de l’édition de 1655, Les sept livres de la Physiologie, Composez en Latin par Messire Jean Fernel, premier Medecin du Roy Henry II, Traduits en François par Charles de Saint-Germain, Paris, Jean Guignard le Jeune].

FERRAND (Jacques), Traité de l’essence et guérison de l’amour ou de la Mélancolie érotique (1610), éds. G. Jacquin, E. Foulon, Paris, Anthropos, 2001.

FERRAND (Jacques), De la maladie d’amour ou Melancholie erotique, Paris, Denys Moreau, 1623 ; éds. D. A. Beecher et M. Ciavolella, Paris, Classiques Garnier, 2010.

FOLENGO (Teofilo), Histoire maccaronique de Merlin Coccaie, prototype de Rabelais…, édition revue et corrigé sur l’édition de 1606 par P. L. Jacob, avec des notes et une notice par G. Brunet, Paris, Delahays, 1859.

FOLENGO (Teofilo), Le Maccheronee, éd. A. Luzio, Bari, Laterza, 1928.

FOLENGO (Teofilo), Opere di Teofilo Folengo, éd. C. Cordié, Milan, Ricciardi, 1977.

FOLENGO (Teofilo), Orlandino, éd M. Chiesa, Padoue, Antenore, 1991.

FREGOSO (Battista), Contramours. L’anteros ou contr’ amour, de Messire Baptiste Fulgose, jadis duc de Gennes. Le dialogue de Baptiste Platine,… contre les folles amours. Paradoxe contre l’amour, Paris, Gilles Beys, 1581.

FRACASTORO (Girolamo), De sympathia et antipathia rerum liber unus, éd. C. Pennuto, Rome, Edizioni di storia e letteratura, 2008.

FUCHS (Leonhart), De historia stirpium commentarii insignes, Bâle, Michael Isengrin, 1542.

FUCHS (Leonhart), The Great Herbal of Leonhart Fuchs, De historia stirpium commentarii insignes, 1542 (Notable Commentaries on the History of Plants), vol. 1 Commentary ; vol. 2 Facsimile, éds. F. G. Meyer, E. Emmart Trueblood, J. L. Heller, Stanford (Californie), Stanford University Press, 1999.

GAFFAREL (Jacques), Abdita divinae cabalae contra sophistarum logomachiam defensa, Paris, Jérôme Blageart, 1625.

GALLO (Agostino), Le Vinti giornate dell’agricoltura et de’ piaceri délia villa, Venise, Gratioso Perchacino, 1569.

GALLO (Agostino), Secrets de la vraye agriculture, et honestes plaisirs qu’on reçoit en la mesnagerie des champs… divisez en 20 journées par dialogues, Paris, Nicholas Chesneau, 1571.

GARCIA (Carlos), L’Antiquité des larrons, ouvrage non moins curieux que delectable, trad. Vital d’Audiguier, Paris, Toussaint du Bray, 1621.

GESNER (Conrad), Physicarum meditationum annotationum et scholiorum, Zürich, Froschoviana Officina, 1586.

GLEICHEN (Wilhelm Friedrich, Bon von, dit Russworm), Découvertes les plus nouvelles dans le règne végétal, ou Observations microscopiques sur les parties de la génération des plantes, Nuremberg, Vve de C. de Launoy, 1770.

GORGOLE DE CORNE, De la maniere d’enter, planter et nourrir arbres et jardins par Gorgole de Corne Florentin, in Quatre traictez utiles et delectables d’agriculture, Paris, Gilles Corrozet, 1560.

GOULARD (Simon), Commentaires sur la Sepmaine de la Creation du monde, de Guillaume de Saluste, sieur Du Bartas, Rouen, Raphael du Petit Val, 1589.

GRAZZINI (Antonfrancesco, dit Il Lasca), Le Rime burlesche, éd. C. Verzone, Florence, Sansoni, 1882.

GREVIN (Jacques), Deux livres des venins, ausquels il est amplement discouru des bestes venimeuses, theriaques, poisons et contrepoisons…, Anvers, Christofle Plantin, 1568.

GUIBELET (Jourdain), Trois discours philosophiques. De la comparaison de l’homme avec le monde. Du principe de la generation de l’homme. De l’humeur melancolique, Evreux, Antoine Le Marié, 1603.

GUILANDINO (Melchiorre), De stirpibus aliquot, epistolae V : Melchioris Guilandini, Padoue, Gratiosus Perchacinus, 1558.

HAWKINS (Henry), Partheneia sacra : Or the Mysterious and Delicious Garden of the Sacred Parthenes, Rouen, Jean Cousturier, 1633 ; fac-simile, Menston, The Scolar Press Limited, 1971.

HAWKINS (Henry), Partheneia sacra, éd. K. J. Höltgen, Aldershot, Scolar Press, 1993.

HENRICUS (Regius), Fundamenta Physices, Amsterdam, Lowijs Elzevier, 1646.

HENRICUS (Regius), Philosophia naturalis, Amsterdam, Lowijs Elzevier, 1646.

HENRICUS (Regius), Philosophia naturalis, Amsterdam, Lowijs et Daniel Elzevier, 1661.

HOLBERG (Ludvig), Le Voyage souterrain de Niels Klim, trad. de P. Duret revue par C. Hubin, Paris, José Corti, 2000.

HORACE, Satires, in Œuvres, éd. et trad. F. Richard, Paris, Garnier Flammarion, 1967.

HOWELL (James), Dendrologie ou la Forest de Dodonne, composee de plusieurs Arbres mysterieux, sous l’ombre desquels il est discouru (critiquement) des plus memorables occurrences, Negociations, et Traverses d’Estat, avenuës en France, en Angleterre, en Alemagne, en Italie, en Espagne, aux Pays-bas, et ailleurs, depuis l’année 1600. Jusques à present, Paris, aux despens de l’Autheur qui les fait vendre chez Augustin Courbé, 1641.

HOWELL (James), Dodona’s Grove, Or The Vocall Forrest, Cambridge, R. D. pour Humphrey Moseley, 1645.

HOWELL (James), Dendrologia : Dodona’s Grove ; or, the Vocall Forest, Second Part, W[illiam] H[unt], 1650.

HOWELL (James), Lexicon Tetraglotton, an English-French-Italian-Spanish Dictionary…. With another Volume of the Choicest Proverbs in all the said Toungs…, Londres, F. G., 1660.

IBN WAHSHIYYA, L’agriculture nabatéenne, éd. T. Fahd, 3 vols., Damas, Institut Français d’Études Arabes de Damas, 1993‑1998.

INNOCENT III, ll disprezzo del mondo [De contemptu mundi] / Lotario di Segni, éd. latine et trad. italienne R. d’Antiga, Milan, Luni, 1998.

ISIDORE DE SEVILLE, Etimologie o Origini, éd. et trad. A. Valastro Canale, 2 vols., Turin, UTET, 2014.

JOUBERT (Laurent), Premiere et seconde partie des Erreurs populaires, touchant la Medecine et le regime de santé, Paris, Claude Micard, 1587.

JUNIUS (Hadrianus), Phalli, ex fungorum genere, in Hollandiae sabuletis passim crescentis descriptio…, Delft, Harman Schinckel, 1564.

LA BROSSE (Guy de), Traicté contre la Mesdisance, Paris, Jérémie et Christophe Périer, 1624.

LA BROSSE (Guy de), De la Nature, Vertu et Utilité des Plantes, Paris, Rollin Baragnes, 1628.

LA BROSSE (Guy de), Description du Jardin royal des plantes medecinales estably par le Roy Louis le Juste, à Paris. Contenant le catalogue des plantes qui y sont de present cultivées, ensemble le plan du jardin…, Paris, s.n., 1636.

LA BROSSE (Guy de), L’Ouverture du Jardin Royal de Paris pour la demonstration des plantes medecinales, Paris, Jacques Dugast, 1640.

LA BROSSE (Guy de), Catalogue des Plantes cultivées à present au Jardin Royal des Plantes Medecinales, Paris, s.n. [Jacques Dugast], 1641.

LA METTRIE (Julien Offray de), L’Homme-Plante, Paris, Le Corridor bleu, 2003.

LA MOTHE LE VAYER (François de), Œuvres, t. VI, partie I, Petits traités en forme de lettres écrites à diverses personnes, Dresde, Michel Groell, 1758 ; Œuvres Complètes, Genève, Slatkine Reprints, 1970, vol. 2.

LA MOTHE LE VAYER (François), Explication de l’Antre des Nymphes, in L’Antre des Nymphes, textes présentés par J.‑P. Cavaillé, Toulouse, Anacharsis, 2004.

LANCELOT (Claude), ARNAULD (Antoine), NICOLE (Pierre), Nouvelle méthode pour apprendre facilement la langue latine contenant les règles des genres…, onzième édition, Paris, François Mathey, Auguste Delalain, 1736.

LANDRIC (Arnauld), Advertissement et maniere d’enter asseurement les arbres en toute saison de l’année, la vigne sur son sarment, planter sauvageaux et autres, Bordeaux, Pierre Ladime, 1580.

LAUREMBERG (Peter), Horticultura, Francfort, Matthäus Merian, 1654.

L’ÉCLUSE (Charles de), Fungorum in Pannoniis observatorum brevis historia, in Rariorum plantarum historia, Anvers, Jan Moretus, 1601.

LE FEVBRE (Père Hyacinthe), Traité du dernier jour de la vie des Chrestiens sur la mort differente des Justes et des Pecheurs, Paris, Denis Thierry, 1691.

LE GRAND (Antoine), Antonii Le Grand Historia naturae, variis experimentis et ratiociniis elucidata, secundum principia stabilita in Institutione philosophiae, edita ab eodem authore, Londres, John Martyn, 1673.

LEIBNIZ (Gottfried Wilhelm), Lettres de Leibniz à Arnauld, d’après un manuscrit inédit, éd. G. Lewis, Paris, PUF, 1952.

LEONARD DE VINCI, Ms 2180 Manuscrit I (i), Bibliothèque de l’Institut de France.

LEON L’AFRICAIN, Description de l’Afrique, tierce partie du monde…. Escrite de nôtre temps par Jean Leon African, premierement en langue Arabesque, puis en Toscane, et a present mise en François, Lyon, Jean Temporal, 1556.

LOMAZZO (Giovanni Paolo), Trattato dell’arte della pittura, scultura et architettura, Milan, Paolo Gottardo Ponzio, 1584 ; in Scritti sulle arti, éd. R. P. Ciardi, Florence, Marchi et Bertolli, 1973- 1974, vol. II.

LORTIGUE (Annibal de), Les Poèmes divers du sieur de Lortigue, où il est traicté de guerre, d’amour, gayetez, poincts de controverses, hymnes, sonnets et autres poésies… Paris, Jean Gesselin, 1617. LUCIEN DE SAMOSATE, Lucian des Vrayes narrations, trad. Simon Bourgoyn, Paris, Galliot du Pré, 1529.

LUCIEN DE SAMOSATE, Les Œuvres de Lucien de Samosate, philosophe excellent, non moins utiles que plaisantes, traduites du grec, par Filbert Bretin, … repurgees de parolles impudiques et profanes…, Paris, Abel L’Angelier, 1583.

LUCRECE, De rerum natura De la nature des choses, éd. et trad. J. Kany-Turpin, Paris, Aubier, 1993.

MACHIAVEL, Mandragola, La Mandragore, édition bilingue, texte critique établi par P. Stoppelli, trad. et notes P. Larivaille, Paris, Les Belles Lettres, 2008.

Mme MARIE, Voyage autour de mon parterre. Petite botanique religieuse et morale. Emblêmes des fleurs, Paris, F. Bouquerel, 1867.

MAROT (Clément), Oeuvres complètes, t. I, éd. G. Defaux, Paris, Classiques Garnier, 1996.

MAROT (Clément), ANEAU (Barthélémy), Les Trois premiers livres de la Métamorphose d’Ovide, éd. J.-C. Moisan, avec la collaboration de M.‑C. Malenfant, Paris, Honoré Champion, 1997.

MARVELL (Andrew), « The Garden », in Miscellaneous Poems, Londres, Robert Boulter, 1681. MATTIOLI (Pietro Andrea), Commentaires de M. Pierre Andre Matthiole medecin senois, sur les six livres de Ped. Dioscor. Anazarbeen de la matiere Medecinale… Mis en françois sur la derniere edition Latine de l’Autheur, par M. Jean des Moulins Docteur en Medecine, Lyon, Guillaume Rouille, 1572 ; 1579.

MATTIOLI (Pietro Andrea), Les commentaires de M.P. André Matthiolus, medecin siennois, sur les six livres de Pedacius Dioscoride Anazarbeen, de la matiere Medecinale, Lyon, Claude Rigaud et Claude Obert, 1627.

MERSENNE (Marin), Correspondance du P. Marin Mersenne, Religieux minime, VIII. Août 1638 – Décembre 1639, publiée et annotée par C. de Waard, VIII, Paris, CNRS, 1963.

MICHELET (Jules), La Montagne, Paris, A. Lacroix ; Bruxelles – Leipzig – Livourne, Verboeckhoven et Cie Éditeurs, 1868.

MICHELET (Jules), La Montagne, in Œuvres complètes, t. XX, 1866‑1871, éd. P. Viallaneix, Paris, Flammarion, 1987.

MILTON (John), Paradise Lost. A Poem in Twelwe Books, Londres, Samuel Simmons, 1674.

MILTON (John), Le Paradis perdu, trad. François-René de Chateaubriand, éd. R. Ellrodt, Paris, Gallimard, 1995.

MIZAULD (Antoine), Hortorum secreta, Paris, Frédéric Morel, 1575.

MIZAULD (Antoine), VINET (Elie), « La quatriesme partie de la maison champestre par Antoine Mizault [sic] de Molosson en Borbonnois, Docteur en Medecine », in La Maison champestre et agriculture d’Elie Vinet xainctongeois et Antoine Mizauld de Mollusson, divisee en 5 parties, La premiere est l’arpenterie… Plus est amplement monstré la facon d’embellir les Iardins… Avec le jardin medecinal et la facon d’user de la vertu des herbes et plantes pour s’en servir et promptement remedier aux maladies qui surviennent aux hommes et aux femmes esloignez des Mèdecins et Apoticaires,… Œuvre tres necessaire a toutes personnes qui resident aux Champs, Paris, Robert Foüet, 1607.

MIZAULD (Antoine), Traité sur la maniere d’enter les arbres des jardins, recueilli de plusieurs auteurs grecs et latins, in Epitome de la maison rustique, Genève, Michelle Nicod, 1619.

MOÏSE MAÏMONIDE, Le guide des égarés, trad. de l’arabe S. Munk, Paris, Verdier, 1979.

MOÏSE MAÏMONIDE, The Guide of the Perplexed, trad. et notes S. Pines, essai introductif de Leo Strauss, Chicago – Londres, The University of Chicago Press, 1963.

MOLINET (Jean), Les Faictz et dictz, Paris, [s.n.], 1540.

MONTAIGNE (Michel de), Essais, éd. P. Villey, Paris, PUF, coll. « Quadrige », 1992 [1924, 1965].

MONTEUX (Jérôme de), De medica theoresi liber primus, in Opuscula iuvenilia, Lyon, Jean de Tournes et Guillaume Gazeau, 1556.

MONTLYARD (Jean de), CONTI (Natale), Mythologie, c’est a dire explication des fables contenant les Genealogies des Dieux, les cerimonies de leurs Sacrifices, leurs gestes, advantures, amours, et presque tous les preceptes de la Philosophie naturelle et moralle, extraite du latin de Noel Le Comte, reveuë, et augmentée de nouveau… par J. de Montlyard, Lyon, Paul Frellon, 1612.

MÜNSTER (Sébastien), Cosmographie universelle, trad. François de Belleforest, Paris, Nicolas Chesneau, 1575.

MUNTING (Abraham), Phytographia curiosa, exhibens arborum, fruticum, herbarum et florum icones, ducentis et quadraginta quinque tabulis ad vivum delineatis ac artificiosissime aeri incisis, Amsterdam, [s.n.], 1713.

NAUDE (Gabriel), Apologie pour tous les grands hommes : qui ont esté accusez de Magie, partie 1, Paris, François Eschart, 1669.

NICOLAS DE DAMAS, Nicolaus Damascenus De Plantis, Five translations, éds. H. J. Drossaart Lulofs et E. L. J. Poortman, Amsterdam – Oxford – New York, North-Holland Publishing Company, 1989.

NICOLE (Pierre), ARNAULD (Antoine), Lancelot (Claude), Nouvelle méthode pour apprendre facilement la langue latine contenant les règles des genres…, onzième édition, Paris, François Mathey, Auguste Delalain, 1736.

ORTA (Garcia da), Colloque des simples et des drogues de l’Inde, traduit du portugais par S. Messinger Ramos, A. Ramos et F. Marchand-Sauvargnagues, Paris, Actes Sud, 2004 [1563].

OVIDE, La Bible des Poetes de Ovide Methamorphose. Translatee de latin en françoys. Nouvellement Imprimee a Paris, Paris, Philippe le Noir, 1531.

OVIDE, Six livres de la Metamorphose, éd. François Habert, Paris, Michel Fézandat, 1549.

OVIDE, La Metamorphose d’Ovide figuree, traduction Barthélemy Aneau, Charles Fontaine, Jean de Vauzelles, Lyon, Jean de Tournes, 1557.

OVIDE, Les Métamorphoses, éd. présentée et annotée par J.‑P. Néraudeau, trad. G. Lafaye, Paris, Gallimard, 1992.

OVIDE, Les remèdes à l’Amour. Les produits de beauté pour le visage de la femme, éd. et trad. H. Bornecque, Paris, Les Belles Lettres, 1961.

PALISSY (Bernard), Recette Véritable (1563), préface de F. Lestringant, éds. F. Lestringant et C. Barataud, Paris, Macula, 1996.

PALLADIUS (Rutilius Taurus Aemilianus), Les treze livres des choses rusticques… traduicts nouvellement de Latin en François par M. Jean Darces, Paris, Michel de Vascosan, 1554. PARACELSE, Liber de nymphis, sylphis, pygmaeis et salamandris et coeteris spiritibus, éd. R. Blaser, Berne, Francke, 1960.

PARE (Ambroise), Œuvres, quatrième édition, Paris, Gabriel Buon, 1585.

PARE (Ambroise), Le second Livre des Animaux, et de l’excellence de l’homme, in Les Œuvres, Lyon, La Veuve de Claude Rigaud et Claude Obert, 1633.

PARKINSON (John), Paradisi in Sole Paradisus Terrestris : Or A Garden of all Sorts of Plesant Flowers which our English Ayre will Permitt to be Noursed Up. With a Kitchen Garden of All Manner of Herbes, Rootes, and Fruites, for Meate or Sause Used with Us, and an Orchard of All Sorte of Fruitbearing Trees and Shrubbes Fit for Our Land. Together with the Right Orderinge, Planting & Preserving of Them and Their Uses and Vertues Collected by John Parkinson Apothecary of London, Londres, Humfrey Lownes and Robert Young, 1629.

PARKINSON (John), Theatrum botanicum, Londres, Thomas Cotes, 1640.

PATIN (Guy), Lettres, éd. J. H. Reveillé-Parise, Paris, J. H. Baillère, 1846, vol. III.

PATIN (Guy), Préceptes particuliers d’un médecin à son fils, in

PINTARD (René), La Mothe le Vayer, Gassendi, Guy Patin, Études de bibliographie et de critique, suivies de textes inédits de Guy Patin, Paris, Boivin, 1943.

PHILIPPE DE THAON, Le bestiaire de Philippe de Thaün, éd. E. Walberg, Lund, Möller ; Paris, Welter, 1900.

PHILON LE JUIF, De la creation du Monde, in Les Oeuvres de Philon Juif, autheur treseloquent, et philosophe tres-grave… mises de grec en françois par Pierre Bellier, Paris, Michel Sonnius, 1575.

PHILOSTRATE DE LEMNOS, Les Images ou Tableaux de platte peinture des deux Philostrates sophistes grecs et les Statues de Callistrate, mis en François par Blaise de Vigenère, Paris, Vve Abel L’Angelier et Vve Mathieu Guillemot, 1615.

PHILOSTRATE DE LEMNOS, Les Images ou tableaux de Platte-peinture, trad. et comm. Blaise de Vigenère (1578), éd. F. Graziani, Paris, Honoré Champion, 1995, 2 vols.

PIC DE LA MIRANDOLE (Jean), De la dignité de l’homme [Oratio de hominis dignitate], bilingue, traduit du latin et préfacé par Y. Hersant, Paris, Editions de l’Eclat, 1993.

PIERIO VALERIANO (Giovan Pietro), Les Hieroglyphiques, trad. J. de Montlyard, Lyon, Paul Frellon, 1615 ; fac-simile, New York – Londres, Garland, 1976.

PINEAU (Séverin), Opus physiologicum et anatomicum de integratis et corruptionis Virginum notis…, Leyde, François Heger, 1611.

PLATON, Sophiste, Politique, Philèbe, Timée, Critias, trad. E. Chambry, Paris, Garnier-Flammarion, 1969.

PLATTER (Félix et Thomas), Félix et Thomas Platter à Montpellier, 1552‑1559 ; 1595‑1599. Notes de voyage de deux étudiants bâlois publiées d’après les manuscrits originaux appartenant à la Bibliothèque de l’Université de Bâle, Montpellier, Librairie Camille Coulet, 1892.

PLINE L’ANCIEN, L’Histoire du Monde, traduction d’Antoine du Pinet, tome second, Lyon, A la Salemandre par Claude Senneton, 1562.

PLINE L’ANCIEN, C. Plinii Secundi Historiae mundi libri XXXVII… observationibus conquisita et solerti judicio pensitata Jacobi Dalecampii, Lyon, Barthélemy Honorat, 1587.

PLINE L’ANCIEN, Histoire naturelle, livre XV, éd. et trad. J. André, Paris, Les Belles Lettres, 1960.

PLINE L’ANCIEN, Histoire naturelle, livre XVII, éd. et trad. J. André, Paris, Les Belles Lettres, 1964.

PLINE, Histoire naturelle, éd. et trad. S. Schmitt, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2013.

PLUTARQUE, Œuvres morales. Propos de table. Livres I-III, éd. et trad. F. Fuhrmann, Paris, Les Belles Lettres, 1972.

PONTANO (Giovanni Giovano), Hoc in uolumine opera haec continentur. Parthenopei libri duo. De amore coniugali tres. De tumulis duo. Elegia de obitu filii. De eodem iambici. De diuinis laudibus. Hendecasyllaborum seu Baiarum libri duo. Sapphici. Eridani duo libri, Naples, Sigismund Mayr, 1505.

PROUST (Marcel), A l’ombre des jeunes filles en fleur, éd. D. Gasiglia-Laster, Paris, Garnier Flammarion, 1987, 2 vols.

PRUDENCE, Cathemerinon Liber (Livre d’Heures), éd. et trad. M. Lavarenne, Paris, Les Belles Lettres, 1943.

QUIQUERAN DE BEAUJEU (Pierre), La nouvelle agriculture, ou Instruction generale pour ensementer toutes sortes d’arbres fruictiers, avec l’usage et proprietez d’iceux. Ensemble la vertu d’un nombre de fleurs : et le moyen de les conserver. Avec divers traictez des couleurs et naturel des animaux, Tournon, Robert Reignaud, 1616.

RABELAIS (François), Œuvres complètes, éd. M. Huchon, avec la collaboration de F. Moreau, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1994.

RANCHIN (François) ; CATELAN (Laurens), Œuvres Pharmaceutiques de M. François Ranchin, Conseiller, Medecin et Professeur du Roy, Chancelier en l’Université de Medecine de Montpelier…, Lyon, Pierre Ravaud, 1628.

REISCH (Gregor), Margarita philosophica, Fribourg, Johann Schott, 1503.

RENAUDOT (Théophraste), Troisiesme Centurie des Questions traictees aux Conferences du Bureau d’Adresse, depuis le 18 février 1636 jusques au 17 janvier 1639, Paris, Au Bureau d’Adresse, 1639.

RENAUDOT (Théophraste), Quatriesme Centurie des Questions traitees aux Conferences du Bureau d’Adresse, depuis le 24 janvier 1639, jusques au 10 juin 1641, Paris, Au Bureau d’Adresse, 1641.

RENAUDOT (Théophraste), « De la petite fille velue » et autres conférences du Bureau d’Adresse (1632‑1642), choix et présentation par S. Mazauric, Klincksieck, Paris, 2004.

RICCHIERI (Lodovico), Lectionum antiquarum libri triginta, Bâle, Hieronymus Froben, 1542.

RICHEOME (Louis), La Peinture spirituelle ou l’Art d’admirer, aimer et louer Dieu en toutes ses œuvres, et tirer de toutes profit salutere, Lyon, Pierre Rigaud, 1611.

RONDELET (GUILLAUME), La Premiere [seconde] partie de l’Histoire entiere des poissons, composee premierement en latin par maistre Guillaume Rondelet,… maintenant traduites [sic] en françois… [par Laurent Joubert] Avec leurs pourtraits au naïf, Lyon, Macé Bonhomme, 1558.

RONSARD (Pierre de), Œuvres complètes, 2 tomes, éds. J. Céard, D. Ménager, M. Simonin, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1993‑1994.

ROUSSEAU (Jean-Jacques), « Lettres sur la Botanique », in Œuvres complètes, t. IV, sous la dir. de B. Gagnebin et M. Raymond, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1969, p. 1151‑1195.

ROUSSEAU (Jean-Jacques), Les Rêveries du promeneur solitaire, in Œuvres complètes, t. I, sous la dir. de B. Gagnebin et M. Raymond, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1959.

RUEL (Jean), De natura stirpium libri tres, Paris, Simon de Colines, 1536.

RUTEBEUF, « Le dit de l’Herberie », in Œuvres complètes de Rutebeuf, éd. et trad. M. Zink, t. 2, Paris, Classiques Garnier, 2010.

SADEUR (Jacques) [Gabriel de FOIGNY], Nouveau voyage de la Terre australe…, Paris, Claude Barbin, 1693.

SAINT-AMANT (Marc-Antoine Girard), La Suitte des œuvres, Paris, François Pomeray, 1631 ; Œuvres, vol. II, éd. J. Lagny, Paris, Marcel Didier, STFM, 1967.

SANCHEZ (Francisco), Il n’est science de rien, éd. et trad. A. Comparot, Paris, Klincksieck, 1984. SCALIGER (Jules César), In libros duos qui inscribuntur de plantis Aristotele autore, Paris, Michel de Vascosan, 1556.

SCHEUCHZER (Johann Jakob), Physique sacrée ou histoire naturelle de la Bible, Amsterdam, P. Schenk, P. Mortier, 1732‑1737, 8 vols, [1731, 4 vols].

SENEQUE, Lucii Annaei Senecae in morte Claudii caesaris ludus nuper repertus, Rome, Caio Sylvano Germanico, 1513.

SENEQUE, Ludus L. Annaei Senecae de morte Claudii caesaris, éd. Beatus Rhenanus, Bâle, [Johann Froben], [1515].

SENEQUE, « In Senecae ludum de morte Claudii Annotationes Hadriani Iunii, Hornani medici », in Opera quae extant omnia, Bâle, [Johannes II Herwagen & Bernhard Brand], 1557.

SENEQUE, L’Apocoloquintose du divin Claude, éd. et trad. R. Waltz, Paris, Les Belles Lettres, 1934. SENEQUE, Apokolokyntosis, éd. A. Ronconi, Milan, Istituto editoriale italiano, 1947.

SENEQUE, L. Annaei Senecae Divi Claudii APOKOLOKYNTOSIS, éd. C. F. Russo, Florence, La Nuova Italia, 1948.

SENEQUE, Apokolokyntosis. La deificazione della zucca, éd. G. Focardi, Florence, Giunti, 1995. SERRES (Olivier de), Le Theatre d’agriculture et mesnage des champs. Derniere Edition, reveuë et augmentee par l’Autheur, Genève, Matthieu Berjon, 1611.

SERRES (Olivier de), Le Theatre d’Agriculture et Mesnage des Champs, Paris, Abraham Saugrain, 1617.

SEXTUS EMPIRICUS, Adversus Mathematicos, in Œuvres choisies de Sextus Empiricus (contre les Physiciens, contre les Moralistes, Hypotyposes pyrrhoniennes), trad. J. Grenier et G. Goron, Paris, Aubier, 1948.

SIEGESBECK (Johann Georg), Botanosophiae verioris brevis Sciagraphia, St. Petersbourg, Académie Impériale, 1737.

SOREL (Charles), Le Berger extravagant (Paris, 1627), Genève, Slatkine Reprints, 1972.

SOREL (Charles), Histoire comique de Francion. Edition de 1633, éd. F. Garavini, Paris, Gallimard, 1996.

SPANEGENBERG (Cyriacus), Historia Manichaeorum, de furiosae et pestiferae hujus sectae origine, Ursel, Nicolas Henri, 1578.

TASSE (Le), Discours du poème héroïque (1594), in Discours de l’art poétique, Discours du poème héroïque, trad. F. Graziani, Paris, Aubier, 1997.

TASSE (Le), Jérusalem libérée, trad. nouvelle M. Orcel, Paris, Gallimard, 2002.

THENAUD (Jean), Le triumphe des vertuz. Premier traité, Le triumphe de Prudence, éd. T. J. Schuurs- Janssen, avec la collaboration de R. E. V. Stuip, Genève, Droz, 1997.

THEOPHRASTE, De causis plantarum, Three volumes, éd. et trad. B. Einarson et G. K. K. Link, Londres, William Heinemann LTD ; Cambridge, (Massachussets), Harvard University Press, collection Loeb, 1976.

THEOPHRASTE, Les causes des phénomènes végétaux, livres I et II, éd. et trad. S. Amigues, Paris, Les Belles Lettres, 2012.

THEOPHRASTE, Recherches sur les plantes, tome I, livres I et II, éd. et trad. S. Amigues, Paris, Les Belles Lettres, 1988.

THEOPHRASTE, Recherches sur les plantes, tome II, livres III-IV, éd. et trad. S. Amigues, Paris, Les Belles Lettres, 1989.

THURNEISSER ZUM THURN (Leonhard), Descriptio plantarum omnium, tam Domesticarum, quam Exoticarum, Berlin, Michael Hentzske, 1578.

TISSOT (Père Joseph), La Flore mystique de saint François de Sales ou la vie chrétienne sous l’emblème des Plantes, Paris, V. Palmé, 1874.

TREMBLAY (Abraham), Instruction d’un père à ses enfants sur la nature et sur la religion, Genève, J. S. Cailler, 1775.

VAN DE SPIEGEL (Adriaan), De formato foeti liber singularis, aeneis figuris exornatus…, Francfort, Matthäus Merian l’Ancien, 1631.

VAN LINSCHOTEN (Jan Huygen), Itinerario, voyage ofte schipvaert…, Amsterdam, Cornelis Claesz, 1595‑1596, 2 vols.

VASARI (Giorgio), Le Vite de’più eccellenti pittori, scultori e architteti, in Opere, éd. G. Milanesi, 2e ed., Florence, Sansoni, 1906, 9 vols.

VENETTE (Nicolas), La Génération de l’homme, Londres, [s.n.], 1779.
VEYRIES (Jean de), La Genealogie de l’amour divisée en deux livres, Paris, Abel L’Angelier, 1609. VICQ D’AZYR (Félix), « Linné (Charles) », in Œuvres de Vicq d’Azyr, éd. J.- L. Moreau de la Sarthe, Paris, Baudouin, 1, 1805, p. 169‑208.

VILLON (Fançois), De Villon à Villon. 1 : Le lais François Villon, Ms. Arsenal 3523, éd. G. Di Stefano, Montréal, Ceres, 1988.

VINET (Elie), MIZAULD (Antoine), « La quatriesme partie de la maison champestre par Antoine Mizault de Molosson en Borbonnois, Docteur en Medecine », in La Maison champestre et agriculture d’Elie Vinet xainctongeois et Antoine Mizauld de Mollusson, divisee en 5 parties, La premiere est l’arpenterie… Plus est amplement monstré la facon d’embellir les Iardins… Avec le jardin medecinal et la facon d’user de la vertu des herbes et plantes pour s’en servir et promptement remedier aux maladies qui surviennent aux hommes et aux femmes esloignez des Mèdecins et Apoticaires,… Œuvre tres necessaire a toutes personnes qui resident aux Champs, Paris, Robert Foüet, 1607.

VOLTAIRE, Essai sur les mœurs et l’esprit des nations (III), chaps. 38‑67, éd. H. Duranton, sous la dir. de B. Bernard, J. Renwick, N. Cronk, J. Godden, in Les Œuvres complètes de Voltaire, 23, Oxford, Voltaire Foundation, 2010.

ZALUZANSKÝ ZE ZALUZAN (Adam), Methodi herbariae, Prague, Georg Daczicenus, 1592.

 

Dictionnaires

Dictionnaire culturel en langue française, sous la direction d’A. Rey, Paris, Le Robert, 2005. Dictionnaire de théologie catholique, Paris, Letouzey et Ané, 1902‑1950, édition numérique http://jesusmarie.free.fr/ dictionnaire_de_theologie_catholique.html#presentation.


Dictionnaire historique de la langue française, sous la direction d’A. Rey, Paris, Dictionnaires Le Robert, 1992.


BAYLE (Pierre), Dictionnaire historique et critique, quatrième édition, Amsterdam, Pierre Brunel, 1730.


BUDE (Guillaume), Lexicon graeco-latinum seu Thesaurus linguae graecae, Genève, Jean Crispin, 1554.

CALMET (Augustin), Dictionnaire historique, critique, chronologique, géographique et littéral de la

Bible, tome I, Paris, Emery père et fils, Saugrain et Pierre Martin, 1722.


CHANTRAINE (Pierre), Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Paris, Klincksieck, 1968.

CHERUEL (Adolphe), Dictionnaire historique des institutions, mœurs et coutumes de la France, 2 vols., Paris, L. Hachette et Cie, 1855.


DU CANGE (Charles du Fresne) et al., Glossarium mediæ et infimæ latinitatis, Niort, L. Favre, 1883- 1887.


ERNOUT (Alfred), MEILLET (Antoine), Dictionnaire étymologique de la langue latine, éd. révisée par J. André, 4e édition, Paris, Klincksieck, 2001.

FURETIERE (Antoine), Dictionnaire Universel, 3 vols., La Haye – Rotterdam, Arnout et Reinier Leers, 1690.

FURETIERE (Antoine), Dictionnaire Universel François et Latin, Paris, La Compagnie des Libraires Associés, 1752.

MEILLET (Antoine), ERNOUT (Alfred), Dictionnaire étymologique de la langue latine, éd. révisée par J. André, 4e édition, Paris, Klincksieck, 2001.

RICHELET (Pierre), Nouveau dictionnaire françois contenant generalement tous les mots anciens et modernes, Amsterdam, Jean Elzevir, 1709.

WALDE (Aloïs), Lateinisches Etymologisches Wörterbuch, éd. révisée par J.B. Hofmann, Heidelberg, Carl Winter Universitätsverlag, 1954.

 

Études critiques

Anonyme, « Sacred Tree and Flowers », Quarterly Review, no 114 (1863), p. 210‑250.

Arbor Scientiae : der Baum des Wissens von Ramon Llull. Akten des Internationalen Kongresses aus Anlass des 40-jährigen Jubiläums des Raimundus-Lullus-Instituts der Universität Freiburg i. Br., éds. F. Domínguez Reboiras, P. Villalba Varneda et P. Walter, Turnhout, Brepols, 2002.

L’Arbre ou la raison des arbres. XVIIe entretiens de La Garenne Lemot, éd. J. Pigeaud, Presses Universitaires de Rennes, 2013.

Catholic Church and Modern Science. Documents from the Archives of the Roman Congregations of the Holy Office and the Index, Volume I Sixteenth-Century Documents, t. 2, éds. U. Baldini, L. Spruit, Rome, Libreria Editrice Vaticana, 2009.

Flore au paradis. Emblématique et VIe religieuse aux XVIe et XVIIe siècles, éds. P. Choné, B. Gaulard, University of Glasgow Press, Glasgow Emblems Studies vol. 9, 2004.

La métamorphose et ses métamorphoses dans les littératures européennes, histoire d’un décentrement?, sous la dir. de V. Adam et C. Noacco, Albi, Presses du Centre Universitaire Champollion, 2010.

Natura–cultura. L’interpretazione del mondo fisico nei testi e nelle immagini, Atti del Convegno Internazionale di Studi, Mantoue, 5‑8 octobre, éds. G. Olmi, L. Tongiorgi Tomasi, A. Zanca, Florence, Olschki, 1996.

La Poésie, textes choisis et présentés par H. Marchal, Paris, Flammarion, 2007.

Die Statuten der Universität Helmstedt, éds. P. Baumgart et E. Pitz, Veröffentl. der Niedersach. Archivverwaltung, 15, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1963.

Sur la terre comme au ciel. Jardins d’Occident à la fin du Moyen Âge, [catalogue d’exposition par E. Antoine, P. Bourgain, D. Carru, et al.], Paris, Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny, 6 juin‑16 septembre 2002, Paris, Editions de la Réunion des Musées nationaux, 2002.

ABBOTT (Alison), « Swiss ‘Dignity’ Law is Threat to Plant Biology », Nature, publié en ligne le 23 April 2008 | 452, 919 (2008), http://www.nature.com/news/2008/080423/full/452919a.html.

ADAM (Antoine), Théophile de Viau et la libre pensée française en 1620, Paris, Droz, 1935. ADELMANN (Howard), Marcello Malpighi and the Evolution of Embriology, Ithaca, Cornell University Press, 1966, 5 vols.

ANDRE (Jean-Marie), « Beatus Rhenanus et l’Apocoloquintose de Sénèque (Bâle, 1515) », in Beatus

Rhenanus (1485‑1547), lecteur et éditeur des textes anciens, Actes du Colloque international tenu à Strasbourg et à Sélestat du 13 au 15 novembre 1998, éds. F. Heim et J. S. Hirstein, Turnhout, Brepols, 2000, p. 83‑100.

EASLEA (Brian), Science et philosophie. Une révolution 1450‑1750. La chasse aux sorcières. Descartes. Copernic. Kepler, trad. N. Godneff, Paris, Ramsay, 1986.

ALLET (Natacha), « Étonné, ‘baba’ », in Michon lu et relu, éd. J. Kaempfer, Amsterdam, Rodopi, 2011, p. 29‑48.

AMZALLAG (Gérard), Homme végétal, Paris, Albin Michel, 2003.

ANNAS (Julia), BARNES (Jonathan), The Modes of Scepticism : Ancient Texts and Modern Interpretations, Cambridge – Londres, etc., Cambridge University Press, 1985.

AQUILECCHIA (Giovanni), « La favola Mandragola si chiama », in Collected Essays on Italian Essays and Literature presented on Kathleen Speight, éds. G. Aquilecchia, S. N. Cristea, S. Ralphs, Manchester University Press, 1971, p. 73‑100.

ARBER (Agnes), « The Botanical Philosophy of Guy de La Brosse : A Study in Seventeenth-Century Thought », Isis, I (1913), p. 359‑369.

ARBER (Agnes), Herbals : their Origin and Evolution, New York, Hafner Publishing Company, 1970 [Cambridge University Press, 1953].

ATRAN (Scott), Fondements de l’histoire naturelle, Pour une anthropologie de la science, Bruxelles, Éditions Complexe, 1986.

BAKER-BRIAN (Nic), GALYNIA (Irina), article « Contra Faustum », in Oxford Guide to the Historical Reception of Augustine, éd. K. Pollmann et W. Otten, Oxford University Press, 2013, p. 196- 201.

BARBAUD (Thierry), Catulle. Une poétique de l’indicible, Louvain – Paris – Dudley (MA), Peeters, 2006, p. 164‑167.

BAYLE (Ariane), Romans à l’encan : de l’art du boniment dans la littérature au XVIe siècle, Genève, Droz, 2009.

BERNARD (Claude), Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Paris, J.‑B. Baillière, 1885 [1878].

BERNARDINI (Paola), « Corpus humanum est vegetabile, sensibile et racionale. L’âme végétative dans les commentaires au De anima au XIIIe siècle », in Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009, p. 137- 156.

BERNS (Andrew D.), The Bible and Natural Philosophy in Renaissance Italy : Jewish and Christian Physicians in Search of Truth, Cambridge University Press, 2015.

BILLANOVICH (Giuseppe), Tra don Teofilo Folengo e Merlin Cocaio, Naples, R. Pironti, 1948.

BIMBENET-PRIVAT (Michèle), KUGEL (Alexis), « La Daphné d’argent et de corail par Wenzel Jamnitzer au Musée National de la Renaissance », no 4 (2007), p. 62‑74.

BOAS (George), Essays on Primitivism and Related Ideas in the Middle Ages, Baltimore, Johns Hopkins Press, 1948.

BOLLACK (Jean), Empédocle, I. Introduction à l’ancienne physique, Paris, Les Editions de Minuit, 1965.

BOLLACK (Jean), Empédocle, II. Les origines. Edition et traduction des fragments et des témoignages, Paris, Les Editions de Minuit, 1969.

BOLLACK (Jean), Empédocle, III. Les origines. Commentaire II, Paris, Les Éditions de Minuit, 1969.

BONNET (Jocelyne), « Naître dans les choux. Une approche ethnologique de ce mythe culturel », Civilisations, vol. 37, no 2 (1987), p. 103‑119.

BOUDIER (Valérie), La cuisine du peintre. Scène de genre et nourriture du Cinquocento, Tours, Presses Universitaires François Rabelais ; Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010.

BOURDIEU (Pierre), « Quelques questions sur la question gay et lesbienne », in Les études gay et lesbiennes, textes réunis par D. Eribon, Paris, Editions du Centre Pompidou, 1998, p. 45‑50.

BOUREUX (Christophe), Les Plantes de la Bible et leur symbolique, Paris, Cerf, 2001.

BOUTROUE (Marie-Elisabeth), « ‘Ne dites plus qu’elle est amarante’ : les problèmes de l’identification des plantes et de leurs noms dans la botanique de la Renaissance », Nouvelle revue du Seizième siècle, no 20/1 (2002), p. 47‑64.

BOUTROUE (Marie-Elisabeth), « Des chardons et des livres. Étude sur la Singulier Traicté d’Etienne de Laigue », in Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009, p. 331‑354.

BOWEN (Barbara C.), « Rabelais and Folengo once again », in Rabelais in Context : Proceedings of the 1991 Vanderbilt Conference, éd. B. C. Bowen, Birmingham (Alabama), Summa Publication, Inc., 1993, p. 133‑146.

BRANCHER (Dominique), « L’anthropocentrisme à l’épreuve du végétal : botanique sensible et subversion libertine », in La Renaissance décentrée, Actes du Colloque de Genève (28‑29 septembre 2006), éd. F. Tinguely, Droz, p. 193‑214.

BRETIN-CHABROL (Marine), LUCCIONI (Pascal), « L’envoi de pommes comme marque d’amour dans la littérature grecque et latine », in Les fruits, nourritures ambiguës des corps et des pensées : rapport final, 11e Séminaire d’ethnobotanique du domaine européen, Forcalquier, 11 et 12 octobre 2012, sous la dir. de P. Lieutaghi, [Mane], Musée et jardins Salagon, 2013, p. 7‑19.

BUJANDA (Jesús Martínez de), Index des livres interdits, tome VIII, Index de Rome, 1557, 1559, 1564. Les premiers index romains et l’index du Concile de Trente, Sherbrooke (Canada), Éditions de l’Université de Sherbrooke ; Genève, Droz, 1990.

BÜTTGEN (Philippe), « Doctrine et allégorie au début de la Réforme », in Allégorie des poètes, allégorie des philosophes. Études sur la poétique et l’herméneutique de l’allégorie de l’Antiquité à la Réforme, sous la dir. de G. Dahan et R. Goulet, Paris, Vrin, 2005, p. 289‑322.

CALVIE (Laurent), « Notes sur la théorie de l’allégorie chez les rhéteurs grecs », in L’Allégorie corps et âme. Entre personnification et double sens, éd. J. Gardes Tamines, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2002, p. 77‑95.

CANEVA (Giulia), Il Mondo di Cerere nella Loggia di Psiche. Affreschi di Giovanni da Udine alla Farnesina, Piante dal Vecchio Mondo e dall’America, Rome, Fratelli Palombi, 1992.

CAVAILLE (Christian), Façons du réel, Paris, L’Harmattan, 2011.

CAVE (Terence), Préhistoires II. Langues étrangères et troubles économiques au XVIe siècle, Genève, Droz, 2001.

CEARD (Jean), La Nature et les prodiges : l’insolite au XVIe siècle, Genève, Droz, 1977.

CEARD (Jean), « Relire Bernard Palissy », Revue de l’Art, no 1 (1987), p. 77‑83.

CEARD (Jean), « De la racine de Baara et de quelques autres plantes merveilleuses à la Renaissance », publié le 27 janvier 2013, consulté le 5 juillet 2015, http://curiositas.org/de-la-racine-de-baara-et-de-quelques-autres-plantes-merveilleuses‑a‑la-renaissance.

CENH (Commission fédérale d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain), La dignité de la créature dans le règne végétal, Berne, CENH, 2008, www.ekah.admin.ch.

CERTEAU (Michel de), La Possession de Loudun, Paris, Gallimard ; Julliard, 1980 [1970].

CERTEAU (Michel de), La Fable mystique, XVIe – XVIIe siècle, Paris, Gallimard, 1982.

CHAMOVITZ (Daniel), What a Plant Knows. A Field Guide to the Senses, New York, Farrar, Straus et Giroux, 2012.

CHATELAIN (Jean-Marc), « Du théâtre au territoire de l’âme. Jardins et conclusion du lieu dans l’emblématique sacrée du XVIIe siècle », in Le jardin, art et lieu de mémoire, éds. M. Mosser et P. Nyss, Besançon, Editions de l’Imprimeur, 1995, p. 149‑166.

CHATELAIN (Jean-Marc), « Livres d’emblèmes et livre du monde », Revue française d’histoire du livre, no 86‑87 (1996), p. 87‑104.

CHAUVET (Michel), « L’histoire des légumes cultivés en France », in Agriculture et biodiversité des plantes, Dossier de l’environnement de l’INRA, sous la dir. de S. Le Perchec, P. Guy, A. Fraval, no 21 (2001), p. 9‑16, http://www7.inra.fr/dpenv/pdf/chauvd21.pdf.

CHAUVET (Michel), « L’histoire des cucurbitacées en Europe, ou comment démêler l’écheveau des noms, des espèces et des cultivar », in Le Voyage des plantes : les jardins, acteurs culturels de la biodiversité, journée d’étude, 6 février 2008, [Paris] / organisée dans le cadre des Rendez- vous aux jardins 2008 par la Direction de l’architecture et du patrimoine et le Conseil national des parcs et jardins, [Paris] (DAPA, Ministère de la culture), Conseil national des parcs et jardins, [2008], p. 26‑33.

CHIARAMONTE (Enrica), TOZZI (Silvia), « Un medico umanista fra dottrina e pratica », in Pietro Andrea Mattioli, Siena 1501 – Trento 1578. La Vita, le Opere, con l’identificazione delle piante, éd. S. Ferri, Perugia, Quatroemme, 1997, p. 61‑81.

CHIESA (Mario), GATTI (Simona), « La conversione di Baldo e una palinodia del Folengo », in Il Parnaso e la zucca : testi e studi folenghiani, éds. M. Chiesa et S. Gatti, Alessandria, Ed. dell’Orso, 1995.

CLERICUZIO (Antonio), « Medicina, chimica e Botanica al Jardin Royal des Plantes di Parigi (1635- 1700) », Journal of History of Medicine. Medicina nei Secoli. Arte e Scienza, 12/3 (2000), p. 565‑585.

COLISH (Marcia L.), « Seneca’s Apocolocyntosis as a possible source for Erasmus’ Julius exclusus », Renaissance Quarterly 29 (1976), p. 361‑368.

COMPAGNON (Antoine), Nous, Michel de Montaigne, Paris, Seuil, 1992.

CONDEESCU (Nicolae N.), « Le paradoxe bernesque dans la littérature française de la Renaissance », Beiträge zur romanischen Philologie, II (1963), p. 27‑51.

CONTANT (Jean-Paul), L’Enseignement de la Chimie au jardin royal des Plantes de Paris, Cahors, Couslant, 1952.

COPENHAVER (Brian P.), « Astrology and Magic », in The Cambridge History of Renaissance Philosophy, éds. C. B. Schmitt, Q. Skinner, E. Kessler, J. Kraye, Cambridge University Press, 1988, p. 291‑295.

COPENHAVER (Brian P.), « The Occultist Tradition and its Critics », in The Cambridge History of Seventeenth-Century Philosophy, éds. D. Garber et M. Ayers, Cambridge – New York – Melbourne, Cambridge University Press, 1998, p. 460‑463.

CORBIN (Alain), La douceur de l’ombre. L’arbre, source d’émotions, de l’Antiquité à nos jours, Paris, Fayard, 2013.

CORDIE (Carlos), « Le quattro redazioni del Baldus di Teofilo Folengo », in Memorie della R. Accademia delle Scienze di Torino, série I, t. 68 (1935‑1936), partie II, p. 1‑100.

CORREARD (Nicolas), « Rire et douter » : lucianisme, scepticisme(s) et pré-histoire du roman européen (XVe – XVIIe siècles), [Paris-VII Denis Diderot, 2008], Lille, ANRT, 2009.

COTTEGNIES (Line), L’éclipse du regard. La poésie anglaise du baroque au classicisme, Genève, Droz, 1997.

COURTAS (Raymonde), compte-rendu de Douglas (Mary), De la souillure. Essai sur les notions de pollution et de tabou, Paris, Maspero, 1971, Archives de sociologie des religions, vol. 33 (1972), p. 230‑231.

CRESCENZO (Richard), Peintures d’instruction. La postérité littéraire des Images de Philostrate en France, de Blaise de Vigenère à l’époque classique, Genève, Droz, 1999.

CUNY-LE CALLET (Blandine), Rome et ses monstres. Naissance d’un concept philosophique et rhétorique, Grenoble, Jérôme Millon, 2005.

DAN (Joseph), « Teraphim : from Popular Belief to a Folktale », in Studies in Hebrew Narrative Art Troughout the Ages, éds. J. Heinemann et S. Werses, Jerusalem, Magnes Press ; The Hebrew University, 1978, p. 99‑106.

DANDREY (Patrick), L’éloge paradoxal de Gorgias à Molière, Paris, PUF, 1997.

DANDREY (Patrick), Anthologie de l’humeur noire : écrits sur la mélancolie d’Hippocrate à l’Encyclopédie, Paris, Gallimard, 2005.

DANIEL (Lucien), Études sur la greffe, t. I, Rennes, Imprimerie Oberthur, 1927.

DANNENFELDT (Karl H.), Leonhard Rauwolf : Sixteenth-Century Physician, Botanist, and Traveller, Cambridge (Massachussets), Harvard University Press, 1968.

DANNENFELDT (Karl H.), « Wittenberg Botanists During the Sixteenth Century », in The Social History of the Reformation : Essays in Honor of Harold J. Grimm, éds. L. P. Buck et J. W. Zophy, Columbus, Ohio State University Press, 1972, p. 223‑248.

DASTON (Lorraine), « Preternatural Philosophy », in Biographies of Scientific Objects, éd. L. Daston, The University of Chicago Press, 2000, p. 15‑41.

DASTON (Lorraine), PARK (Katharine), « The Hermaphrodite and the Orders of Nature », in Premodern Sexualities, éds. L. Fradenbourg et C. Freccero, New York – Londres, Routledge, 1996, p. 117‑136.

DASTON (Lorraine) et PARK (Katharine), Wonders and the Order of Nature, 1150‑1750, New York, Zone Books, 1998.

DEBAISIEUX (Martine), « Scène d’ouverture », in Le procès du roman. Écriture et contrefaçon chez Charles Sorel, Orléans, Paradigme, 2000.

DECRET (François), Mani et la tradition manichéenne, Paris, Seuil, 1974.

DE GUBERNATIS (Angelo), La Mythologie des plantes. Les légendes du règne végétal, Paris, C. Reinwald, 2 vols, 1878‑1882.

DEKONINCK (Ralph), « ‘Chercher et trouver Dieu en toutes choses’ : méditation et contemplation florale jésuite », in Flore au paradis. Emblématique et VIe religieuse aux XVIe et XVIIe siècles, éds. P. Choné, B. Gaulard, Glasgow, Glasgow Emblem Studies, 9, 2004, p. 97‑110.

DELAPORTE (François), Le Second règne de la nature. Essai sur les questions de la végétalité au XVIIIe siècle, Paris, Flammarion, 1979.

DEROY (Louis), « Que signifie le titre de l’Apocoloquintose » ? », Latomus, t. 10, fasc. 3 (juillet-septembre 1951), p. 311‑318.

DESCOLA (Philippe), Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, 2005.

DESILES (Emmanuel), « Les avatars de l’Histoire comique de Francion », in Charles Sorel, Histoire comique du Francion. Anthologie critique, assortie d’un relevé des variantes (éditions de 1623, 1626 et 1633) et d’une bibliographie analytique établie par W. Leiner et V. Schöder, éd. P. Dandrey, Paris, Klincksieck, 2000, p. 80‑96.

DIEZ PLATAS (Fátima), « Comme le lierre et comme les serpents : poésie visuelle et langage figuratif dans les scènes dionysiaques de la céramique à figures noires », in Mythe et fiction, éds. D. Auger, C. Delattre, Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest, 2010, p. 307‑326.

DOBAT (Klaus), MÄGDEFRAU (Karl), « 300 Jahre Botanik in Tübingen », Attempto 55/56, Tübingen (1975), p. 8‑27.

DOUGLAS (Mary), De la souillure, Essai sur les notions de pollution et de tabou, Paris, Maspero, 1971.

DUCHESNE (Henri Gabriel), Notice historique sur la vie et les ouvrages de J. B. Porta, gentilhomme napolitain, Paris, Poignée, 1801.

DUCHESNEAU (François), Leibniz : le vivant et l’organisme, Paris, Vrin, 2010.

DULIEU (Louis), La Pharmacie à Montpellier de ses origines à nos jours, Avignon, Presses universelles, 1973.

DUMAS (Robert), Traité de l’arbre. Essai d’une philosophie occidentale, Paris, Actes Sud, 2002. DUPORT (Danielle), « La variété botanique dans les récits de Voyage au 16e siècle : une glorification du créateur », RHLF, no 2 (2001), p. 195‑212.

DUPORT (Danielle), Le Jardin et la Nature, Ordre et variété dans la littérature de la Renaissance, Genève, Droz, 2002.

DUPORT (Danielle), « Jardiniers protestants en France au XVIe siècle », in Esculape et Dionysos. Mélanges en l’honneur de Jean Céard, Genève, éds. J. Dupèbe, F. Giacone, E. Naya, A.‑P. Pouey-Mounou, Droz, 2008, p. 833‑846.

DURIS (Pascal), Linné et la France. 1780‑1850, Genève, Droz, 1993.

DZHAPARIDZE (Levan I.), Sex in Plants. Part I. (A Historical Survey. Sexual Dimorphism. Evolution of Sex), trad. du russe par E. D. Gordon, Jérusalem, Israel Program for Scientific Translations, 1967.

EAMON (William), Science and the Secrets of Nature. Books of Secrets in Medieval and Early Modern Culture, Princeton University Press, 1994.

ECO (Umberto), From the Tree to the Labyrinth. Historical Studies on the Sign and Interpretation,

trad. A. Oldcorn, Harvard University Press, 2014 [1997].

ELIADE (Mircea), Forgerons et alchimistes, Paris, Flammarion, 1956.

ELIADE (Mircea), Traité d’histoire des religions, Paris, Payot, 1964.

ELIADE (Mircea), « Gayomart et la Mandragore », Ex orbe Religionum. Studia Geo Widengren oblata II (1972), p. 65‑74.

ELLIOTT (Brent), « The World of the Renaissance Herbal », in Locus Amoenus : Gardens and Horticulture in the Renaissance, éd. A. Samson, Chichester, Wiley-Blackwell, 2012, p. 24‑41.

ELSNER (Jaś), « A Protean corpus », in Philostratus, éds. E. Bowie, J. Elsner, Cambridge University Press, 2009.

ERNST (Germana), Religione, ragione e natura ricerche su Tommaso Campanella e il tardo Rinascimiento, Milan, F. Angeli, 1991.

FABRE (Pierre-Antoine), « Lieu de mémoire et paysage spirituel : les jardins du noviciat de Sant’Andrea del Quirinale selon la Peinture spirituelle de Louis Richeôme », in Le jardin, arts et lieu de mémoire, éds. M. Mosser et P. Nys, Besançon, éd. de l’Imprimeur, 1995, p. 135‑148.

FAGIOLO (Marcello), GIUSTI (Maria A.), Le specchio del Paradiso. Il giardino e il sacro dall’Antico all’Ottocento, Milan, Silvana Editoriale, 1998.

FAHD (Toufy), article « Ibn Wahshiyya » in Encyclopédie de l’Islam, vol. III, éds. B. Lewis, V. L. Ménage, Ch. Pellat et al., Leyde, Brill ; Paris, G.‑P. Maisonneuve et Larose, 1971, p. 988‑990.

FINDLEN (Paula), « Jokes of Nature and Jokes of Knowledge : The Playfulness of Scientific Discourse in Early Modern Europe », Renaissance Quarterly, vol. 43, no 2 (été 1990), p. 292‑331.

FINDLEN (Paula), Possessing Nature : Museums, Collecting and Scientific Culture in Early Modern Italy, Berkeley, University of California Press, 1994.

FLANDRIN (Jean-Louis), « Les légumes dans les livres de cuisine français, du XIVe au XVIIIe siècle », in Le Monde végétal (XIIe – XVIIe siècles). Savoirs et usages sociaux, éds. A. J. Grieco, O. Redon, L. Tongiorgi Tomasi, Presses Universitaires de Vincennes, 1993, p. 71‑85.

FONTENAY (Elisabeth, de), Le Silence des bêtes. La philosophie à l’épreuve de l’animalité, Paris, Fayard, 1998.

FOUCAULT (Michel), Les Mots et les choses. Une archéologie des sciences humaines, Paris, Gallimard, 1966.

FRAGONARD (Marie-Madeleine), « Les petites sœurs du Pantagruélion », in Le Cinquiesme Livre, actes du colloque international de Rome, 16‑19 octobre 1998, Études rabelaisiennes, t. XL, éd. F. Giacone, Genève, Droz, 2001, p. 115‑126.

FREEDBERG (David), « The Origins and Raise of the Flemish Madonnas in Flower Garlands : Decoration and Devotion », Münchener Jahrbuch der Bilding Kunst, no 32 (1981), p. 115‑150.

FREEDBERG (David), « Ferrari on the Classification of Oranges and Lemons », in Documentary Culture, Florence and Rome from Grand-Duke Ferdinand I to Pope Alexander VII, éds. E. Cropper, G. Perini, F. Solinas, Bologne, Villa Spelman Colloquia, volume 3, Nuova Alfa Editoriale, 1992, p. 287‑306.

FUSSELL (George E.), The Classical Tradition in West European Farming, Cranbury (New Jersey), Associated University Presses, 1972.

GALAND-HALLYN (Perrine), Le reflet des fleurs. Description et métalangage poétique d’Homère à la Renaissance, Genève, Droz, 1994.

GALAND-HALLYN (Perrine), « ‘Pourquoi les roses sont rouges’ : la couleur du mythe, d’Aphtonius à Ronsard », in Les Fruits de la Saison. Mélanges de littérature des XVIe et XVIIe siècles offerts au Professeur André Gendre, éds. P. Terrier, L. Petris, M.‑J. Liengme Bessire, Université de Neuchâtel, Faculté des lettres et sciences humaines ; Genève, Droz, 2000.

GALYNIA (Irina), BAKER-BRIAN (Nic), article « Contra Faustum », in Oxford Guide to the Historical Reception of Augustine, éd. K. Pollmann et W. Otten, Oxford University Press, 2013, p. 196- 201.

GATTI (Simona), CHIESA (Mario), « La conversione di Baldo e una palinodia del Folengo », in Il Parnaso e la zucca : testi e studi folenghiani, éds. M. Chiesa et S. Gatti, Alessandria, Ed. dell’Orso, 1995.

GAVIN (Joseph A.), WALSH (Thomas M.), « The Praise of Folly in Context : The Commentarius of Girardus Listrius », Renaissance Quarterly, vol. 24, no 2 (1971), p. 193‑209.

GAVIN (Joseph A.), The Commentary of Gerardus Listrius on Erasmus’ Praise of Folly : a Critical Edition and Translation with Introduction and Commentary, Saint Louis University, Ph.D., 1973, Ann Arbor (Michigan) – Londres, University Microfilms International, 1974.

GAY (François), Une lignée d’apothicaires montpelliérains aux XVIe et XVIIe siècles, discours prononcé à la séance solennelle de rentrée de l’Université de Montpellier, le 4 novembre 1895, Montpellier, J. Calas, 1896.

GIACOMOTTO-CHARRA (Violaine), « L’épistémè foucaldienne à l’épreuve de l’histoire des sciences », colloque « Foucault et la Renaissance », 14‑16 mars 2012, Université Toulouse II-Le Mirail.

GIANNELLI (Luigi), GIANNETTI (Raffaele), LAQUIDARA (Lanmarco),

VANNOZZI (Francesca), « Strumenti per interpretare la terapeutica nel Mattioli », in Pietro Andrea Mattioli, Siena 1501 – Trento 1578. La Vita, le Opere, con l’identificazione delle piante, éd. S. Ferri, Perugia, Quatroemme, 1997, p. 131‑160.

GIAVARINI (Laurence), « Imitation et satire : sur la motivation pastorale de réécriture de la mythologie dans Le Berger extravagant de Charles Sorel (1627) », Textuel, « Thèmes et figures mythiques. L’héritage classique », no 33 (automne 1997), p. 113‑125.

GIAVARINI (Laurence), « L’histoire véritable ou la fiction de l’imitation. Retour sur le réalisme du Berger extravagant de Charles Sorel (1627) », in Réalisme et réalité en question au XVIIe siècle, actes du colloque « Réalisme / réalité » (mai 2000) de l’Université de Bourgogne, éd. D. Souiller, Presses de l’Université de Bourgogne, 2002, p. 33‑55.

GIMARET (Antoinette), « Les ambiguïtés de l’imaginaire anatomique (XVIe – XVIIe siècles) », Cahiers en ligne du GEMCA, t. 2, 2011, p. 3‑33, 13 ; 3, URL : http://gemca.fltr.ucl.ac.be/docs/cahiers/GEMCA_cahiers_2_2011_001.pdf.

GIUSTI (Maria A.), FAGIOLO (Marcello), Le specchio del Paradiso. Il giardino e il sacro dall’Antico all’Ottocento, Milan, Silvana Editoriale, 1998.

GLARDON (Philippe), « L’histoire naturelle du XVIe siècle : historiographie, méthodologie et perspectives », Gesnerus, 63 (2006), p. 280‑298.

GOFFIS (Cesare F.), Teofilo Folengo. Studi di storia e poesia, Turin, V. Bona, 1935.

GOFFIS (Cesare F.), L’eterodossia dei fratelli Folengo, Gênes, Pagano, [1950].

GOGER (Jean-Marcel), « Du mythe à l’encyclopédisme : catalogue de jardins-livres », in Le Jardin entre science et représentation, Actes du 120e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Aix-en-Provence, 23‑29 octobre 1995, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 1999, p. 21‑30.

GOGGI CAROTTI (Laura), « La rielaborazione degli episodi della Domus Phatasiae e della Zucca (Baldus, XXV) », in Cultura letteraria e tradizione popolare in Teofilo Folengo. Atti del Convegno tenuto a Mantova il 15‑17 ottobre 1977, éd. E. Bonora et M. Chiesa, Milan, Feltrinelli, 1979, p. 186‑208.

GOLDLUST (Benjamin), « L’héritage de Stace : l’écriture silvaine », in La Silve. Histoire d’une écriture libérée en Europe de l’Antiquité au XVIIIe siècle, éds. P. Galand et S. Laigenau‑ Fontaine, Turnhout, Brepols, p. 183‑211.

GONTIER (Thierry), De l’Homme à l’animal. Montaigne et Descartes ou les paradoxes de la philosophie moderne sur la nature des animaux, Paris, Vrin, 1998.

GONTIER (Thierry), « Intelligence et vertus animales : Montaigne lecteur de la zoologie antique », Rursus [En ligne], 2 | 2007, mis en ligne le 04 mai 2007, URL : http://rursus.revues.org/115 ; DOI : 10.4000/rursus.115.

GOODY (Jack), La culture des fleurs, trad. de l’anglais par P.‑A. Fabre, Paris, Seuil, 1994 [The Culture of Flowers, Cambridge University Press, 1993].

GREENE (Edward L.), Landmarks of Botanical History, Part II, éd. F. N. Egerton, Stanford University Press, 1983.

GRIECO (Allen), Classes sociales, nourritures et imaginaire alimentaire en Italie (XIVe – XVe siècles) [Paris, EHESS, 1987], Lille, ANRT, 1989.

GRIECO (Allen), « Les utilisations sociales des fruits et légumes dans l’Italie médiévale », in Le Grand Livre des Fruits et Légumes : histoire, culture et usage, éds. D. Meiller, P. Vannier, Besançon, La Manufacture, 1991, p. 150‑154.

GRIECO (Allen), « The Social Order of Nature and the Natural Order of Society in Late 13th-early 14th Century Italy », Miscellanea Mediaevalia, 21/2, Berlin – New York (1992), p. 898‑907.

GRIECO (Allen), « The Social Politics of Pre-linnaean Botanical Classification », I Tatti Studies : Essays in the Renaissance 4 (1992), p. 131‑149.

GRIECO (Allen), « Alimentation et classes sociales à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance », in Histoire de l’alimentation, éds. J-L. Flandrin et Montanari, Paris, Fayard, 1996, p. 479‑490.

GUERLAC (Henri), « Guy de La Brosse and the French Paracelsians », in Science, Medicine and Society in the Renaissance. Essays to honor Walter Pagel, éd. A. G. Debus, New York, Science History Publications, 1972, vol. I, p. 177‑199.

GUERLAC (Henry), « Guy de La Brosse : Botanist, Chemist and Libertine », in Essays and Papers in the History of Modern Science, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1977, p. 440‑450.

GUERREAU‑JALABERT (Anita), « L’arbre de Jessé et l’ordre chrétien de la parenté », in Marie, le culte de la Vierge dans la société médiévale, éds. D. Iogna Prat, E. Palazzo, D. Russo, Paris, Beauchesne, 1996, p. 133‑170.

GUNTHER (Robert T.), Early Science in Oxford, Oxford, Clarendon Press, 1921‑1923, 8 vols. ; Reprint Londres, Dawsons, 1967.

GURVIL (Clément), « Les allées et venues des verdures à l’âme. Des jardins ecclésiastiques parisiens au XVIe siècle », in Du Ciel à la terre. Clergé et agriculture, XVIe-XIXe siècle, éds. F. Quellier et G. Provost, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 15‑25.

HAGBERG (Knut), Carl Linné. Le roi des fleurs, trad. du suédois par T. Hammar et M. Metzger, Paris, Editions « Je sers », [1939 ?.

HALLE (Francis), Éloge de la Plante. Pour une nouvelle biologie, Paris, Seuil, 1999.

HALLE (Francis), Plaidoyer pour l’arbre, Arles, Actes Sud, 2005.

HALLE (Francis), JACQUET (Luc), Il était une forêt, Arles, Actes Sud, 2013.


HALLOWELL (Robert E.), « The Mating Trees in Du Bartas ‘Seconde Sepmaine’ », Renaissance News, vol. 17, no 2 (été 1964), p. 89‑95.

HALLYN (Fernand), « La Philosophia naturalis de Regius », in Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, 9, Les libertins et la science, Journée d’étude organisée en collaboration avec A. McKenna, P.‑F. Moreau et F. Tinguely, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2005, p. 37‑46.

HAMON (Philippe), Le personnel du roman. Le système des personnages dans les Rougon-Macquart d’Emile Zola, Genève, Droz, 1983.

HARIG (Georg), Die Bestimmung der Intensität im medizinischen System Galens. Ein Beitrag zur theoretischen Pharmakologie, Nosologie und Therapie in der galenischen Medizin, Berlin, Akademie Verlag, 1974.

HARTOG (François), Le Miroir d’Hérodote. Essai sur la représentation de l’autre, Paris, Gallimard, 1980.

HAVELANGE (Carl), De l’Œil et du monde : une histoire du regard au seuil de la modernité, Paris, Fayard, 1998.

HEADLEY (JohnM.), Tommaso Campanella and the Transformation of the World, Princeton University Press, 1997.

HELLER (J. L.), « Notes on the Meaning of κολοκύντη », Illinois Classical Studies, 10 : 1 (1985), p. 67‑116.

HERSCHER (Georges), PERNOUD (Régine), Jardins de monastères, Arles, Actes Sud, 1996.

HÖLTGEN (Karl Josef), « Henry Hawkins : A Jesuit Writer and Emblematist in Stuart England », in The Jesuits. Cultures, Sciences and the Arts, 1540‑1773, éds. J.W. O’Malley et al., University of Toronto Press, 2000, p. 600‑626.

HOUDARD (Sophie), « Le loup-garou ou les limites de l’animalité », in Jean de Nynauld, De la lycanthropie, transformation et extase des sorciers, 1615, éd. critique augmentée d’études sur les lycanthropes et les loups-garous, sous la dir. de N. Jacques-Chaquin et M. Préaud, Paris, Frénésie éditions, 1990, p. 181‑195.

HOWARD (Rio C.), « The Family of Guy de La Brosse, Founder of the Jardin des Plantes in Paris », Actes du XXVe Congrès international d’Histoire de la Médecine, Québec, 21‑28 août 1976, Québec, Société canadienne d’histoire de la médecine, 1978, p. 771‑789.

HOWARD (Rio C.), « Botanique et chimie au début de la révolution scientifique », Revue d’Histoire des Sciences, tome XXXI/4 (1978), p. 301‑326.

HOWARD (Rio C.), « Medical Politics and the Founding of the Jardin des Plantes in Paris », Journal of the Society for the Bibliography of Natural History, vol. 9, 4 (1980), p. 395‑402.

HOWARD (Rio C.), La Bibliothèque et le laboratoire de Guy de La Brosse au Jardin des Plantes à Paris, Genève, Droz, 1983.

HÜHNEMÖRDER (Christian), « Aims and Intentions of Botanical and Zoological Classification in the Middle Ages and Renaissance », History and Philosophy of the Life Sciences, 5 (1983), p. 53– 67.

IANCU (Carol), « Le destin millénaire du judaïsme montpelliérain », in Les Juifs à Montpellier et dans le Languedoc du Moyen Âge à nos jours, sous la dir. de C. Iancu, Montpellier, C.R.E.J.H., 1988, p. 13‑71.

IDEL (Moshe), « Jewish Magic from the Renaissance Period to Early Hasidism », in Religion, Science and Magic in Concert and in Conflict, éds. J. Neusner, E. Frerichs, Paul V. McCracken Flesher, Oxford University Press, 1989, p. 82‑117.

INGEGNO (Alfonso), « The New Philosophy of Nature », in The Cambridge History of Renaissance Philosophy, éds. C. B. Schmitt, Q. Skinner, E. Kessler, J. Kraye, Cambridge University Press, 1988, p. 236‑263.

INGENSIEP (Hans Werner), Geschichte der Pflanzenseele. Philosophische und biologische Entwürfe von der Antike bis zur Gegenwart, Stuttgart, Alfred Kröner Verlag, 2001.

JACQUET (Luc), HALLE (Francis), Il était une forêt, Arles, Actes Sud, 2013.

JEANNERET (Michel), « ‘Ma patrie est une citrouille’ : thèmes alimentaires dans Rabelais et Folengo », Études de lettres : bulletin de la Faculté des lettres de l’Université de Lausanne (1984), no 2, p. 25‑44.

JOHNSON (Duncan S.), « The Evolution of a Botanical Problem : the History of the Discovery of Sexuality in Plants », Science, 39 (1914), p. 299‑319.

JOHNSON (Mark) et LAKOFF (George), Les Métaphores dans la vie quotidienne, trad. M. Defornel, Paris, Les Editions de Minuit, 1985.

JONES (Ann R.), STALLYBRAS (Peter), « Fetishizing Gender : Constructing the Hermaphrodite in Renaissance Europe », in Body Guards : The Cultural Politics of Gender Ambiguity, éds. J. Epstein et K. Straub, New York – Londres, Routledge, 1991, p. 80‑111.

JOURDE (Michel), ROSENTHAL (Olivia), « Ce qu’on entend dans les Images : Philostrate, Vigenère, 1578 », in L’inscription du regard, Moyen Âge, Renaissance, éds. M. Gally, M. Jourde, p. 169- 193.

JUNOD (Samuel), Agrippa d’Aubigné, ou les misères du prophète, Genève, Droz, 2008.

KAHN (Didier), « Plantes et médecine, (al)chimie et libertinisme chez Guy de La Brosse », avril 2007, Medic@, www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/brosse.htm.

KAHN (Didier), « La question de la palingénésie, de Paracelse à H. P. Lovecraft en passant par Joseph Du Chesne, Agrippa d’Aubigné et quelques autres », in Les Muses secrètes. Kabbale, alchimie et littérature à la Renaissance. Hommage à François Secret, éd. R. Gorris Camos, Genève, Droz, 2013, p. 151‑173.

KARAFYLLIS (Nicole C.), « Das Geschlecht der Pflanzen in Antike und Früher Neuzeit : Plurale Transformationen antiker Wissensordnungen in den pflanzenanatomischen Werken von Marcello Malpighi (Bologna) und Nehemiah Grew (London) », in Transformationen antiker Wissenschaften, éds. G. Töpfer, H. Böhme, Berlin, De Gruyter, 2010, p. 269‑312.

KLAPISCH-ZUBER (Christiane), L’Ombre des Ancêtres : essai sur l’imaginaire médiéval de la parenté, Paris, Fayard, 2000.

KLAPISCH-ZUBER (Christiane), L’Arbre des familles, Paris, La Martinière, 2003.

KLAPISCH-ZUBER (Christiane), « De la nature végérale de l’arbre généalogique », in Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009, p. 433‑444.

KLEBS (Arnold C.), Incunabula Scientifica et Medica, Hildesheim, G. Olms, 1963 [reproduction de l’édition de Bruges, 1938].

KLEIN (Robert), La Forme et l’intelligible, Paris, Gallimard, 1970.

KOECHLIN (Florianne), PflanzenPalaver : belauschte Geheimnisse der botanischen Welt, Bâle, Lenos, 2008.

KOOPMANS (Jelle), VERHUYCK (Paul), Sermon joyeux et truanderie : Villon, Meno, Ulespiègle, Amsterdam, Rodopi, 1987.

KUGEL (Alexis), BIMBENET-PRIVAT (Michèle), « La Daphné d’argent et de corail par Wenzel Jamnitzer au Musée National de la Renaissance », no 4 (2007), p. 62‑74.

KUSUKAWA (Sachiko), Picturing the Book of Nature : Image, Text and Argument in Sixteenth-Century Human Anatomy and Medical Botany, Chicago – Londres, The University of Chicago Press, 2012.

LABOWSKY (Lotte), « Aristoteles De Plantis and Bessarion », Mediaeval and Renaissance Studies, 5 (1961), p. 132‑154.

LAISSUS (Yves), « Le jardin du Roi », in Enseignement et diffusion des sciences en France au XVIIIe siècle, Paris, Hermann, 1986, p. 287‑341.

LAKOFF (George) et JOHNSON (Mark), Les Métaphores dans la vie quotidienne, trad. M. Defornel, Paris, Les Editions de Minuit, 1985.

LANGER (Ulrich), Divine and Poetic Freedom in the Renaissance : Nominalist Theology and Literature in France and Italy, Princeton University Press, 1990.

LAUVERGNAT-GAGNIERE (Christiane), Lucien de Samosate et le lucianisme en France au XVIe siècle. Athéisme et polémique, Genève, Droz, 1988.

LE BRETON (David), Une anthropologie des voix, Paris, Métailié, 2011.

LEGUAY (Jean-Pierre), « La fenêtre, signe extérieur de richesse, instrument de travail, poste d’observation et de propagation du ‘bruyct’ dans les villes françaises au Moyen Âge », in Par la fenestre : Études de littérature et de civilisation médiévales, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2003, p. 273‑293, en ligne : (généré le 21 octobre 2014) http://books.openedition.org/pup/2215.

LENOBLE (Robert), Esquisse d’une histoire de l’idée de Nature, Paris, Albin Michel, 1969.

LEPAPE (Séverine), « Le végétal et la parenté : les arbres de la famille du Christ », in Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009, p. 447‑466.

LE QUELLEC (Jean Loïc), « La Mandragore : ‘celle qui expulse’ », Actes du séminaire d’ethnobotanique de Salagon, Les cahiers de Salagon 11, vol. 3 (2003‑2004), p. 79‑95.

LERNER (Michel-Pierre), Pansensisme et interprétation de la nature chez Tommaso Campanella : le « de sensu rerum et magia » [Paris I, 1986], Lille 3, ANRT, 1986.

LERNER (Michel-Pierre), Tommaso Campanella en France au XVIIe siècle, Naples, Istituto Italiano per gli Studi Filosofici, Bibliopolis, 1995.

LERNER (Michel-Pierre), « Sur la page de titre du De sensu rerum et magia (Francfort, 1620) », Bruniana & Campanelliana, 6, 1 (2000), p. 105‑114.

LEROY (Jean F. P.), « Histoire de la notion de sexe chez les Plantes », Les Conférences du Palais de la découverte, no 68, Paris, Editions du Palais de la Découverte, 1960.

LE ROY LADURIE (Emmanuel), L’État royal de Louis XI à Henri IV. La Monarchie de la Renaissance, 1460‑1610, Paris, Fayard, 2014 [1987].

LE ROY LADURIE (Emmanuel), Le Siècle des Platter (1499‑1628), tome I, Le Mendiant et le Professeur, Paris, Fayard, 1995.

LE ROY LADURIE (Emmanuel), Le Siècle des Platter (1499‑1628), tome II, Le Voyage de Thomas Platter, 1595‑1599, Paris, Fayard, 2000.

LESTRINGANT (Frank), « Le Prince et le potier », Nouvelle Revue du XVIe siècle, no 3 (1985), p. 5‑24.

LESTRINGANT (Frank), « L’art imite la nature, la nature imite l’art : Dieu, Du Bartas et l’Éden (Seconde semaine, Premier Jour) », in Du Bartas, poète encyclopédique du XVIe siècle, éd. J. Dauphiné, Lyon, La Manufacture, 1988, p. 167‑184.

LESTRINGANT (Frank), « La Promenade au jardin ou la Peinture spirituelle du Père Richeome », in Récits/tableaux, Actes du colloque de novembre 1993, éd. J.-P. Guillerm, Presses Universitaires de Lille, 1994, p. 81‑102.

LEVI D’ANCONA (Mirella), The Garden of the Renaissance. Botanical Symbolism in Italian Painting, Florence, Olschki, 1977.

LEVI D’ANCONA (Mirella), Botticceli’s Primavera, a Botanical Interpretation including Astrology, Alchemy and the Medici, Florence, Olschki, 1983.

LEVI-STRAUSS (Claude), La Pensée sauvage, Paris, Plon, 1962.

LIBERA (Alain de), La querelle des universaux : de Platon à la fin du Moyen Âge, Paris, Seuil, 1996. LIEUTAGHI (Pierre), La Plante compagne. Pratique et imaginaire de la flore sauvage en Europe occidentale, Paris, Actes Sud, 1998 [1991].

LOUIS (René), Le Roman de la Rose. Essai d’interprétation de l’allégorisme érotique, Paris, Honoré Champion, 1974, p. 132.

LOVEJOY (Arthur O.), The Great Chain of Being, A Study of the History of an Idea, Cambridge (Massachussets), Harvard University Press, 1936.

LUCIONI (Pascal), La Postérité de l’œuvre de Dioscoride jusqu’au VIe siècle : remèdes, fraudes et succédanés [Paris IV, 1998], Lille, ANRT, 2000.

LUCCIONI (Pascal), BRETIN-CHABROL (Marine), « L’envoi de pommes comme marque d’amour dans la littérature grecque et latine », in Les fruits, nourritures ambiguës des corps et des pensées : rapport final, 11e Séminaire d’ethnobotanique du domaine européen, Forcalquier, 11 et 12 octobre 2012, sous la dir. de P. Lieutaghi, [Mane], Musée et jardins Salagon, 2013, p. 7‑19.

MACLEAN (Ian), The Renaissance Notion of Woman : a Study in the Fortunes of Scholasticism and Medical Science in European Intellectual Life, Londres – New York – Melbourne [etc.], Cambridge University Press, 1980.

MACLEAN (Ian), « Logical Division and Visual Dichotomies : Ramus in the Context of Legal and Medical Writing », in The Influence of Petrus Ramus, Studies in Sixteenth and Seventeenth Century Philosophy and Sciences, éds. M. Feingold, J. S. Freedman et W. Rother, Bâle, Schwabe et Co AG Verlag, 2001, p. 228‑247.

MÄGDEFRAU (Karl), DOBAT (Klaus), « 300 Jahre Botanik in Tübingen », Attempto 55/56, Tübingen (1975), p. 8‑27.

MAHONEY (Edward P.), « Albert the Great and ‘The Studio Patavino’ in the late Fifteenth and Early Sixteenth Centuries », in Albertus Magnus and the Sciences : Commemorative Essays, éd. J. A. Weisheipl, Toronto, Pontifical Institute of Medieval Studies, 1980, p. 537‑563.

MAHONEY (Edward P.), « Metaphysical Foundations of the Hierarchy of Being According to Some Late-Medieval and Renaissance Philosophers », in Philosophies of Existence Ancient and Medieval, éd. P. Morewedge, New York, Fordham University Press, 1982, p. 165‑257.

MANDROU (Robert), Magistrats et sorciers en France au XVIIe siècle. Une analyse de psychologie historique, Paris, Seuil, 1980.

MANSION (Suzanne), « Deux définitions différentes de la vie chez Aristote ? », Revue philosophique de Louvain, tome 71, no 11 (août 1973), p. 425‑450.

MARCHAL (Hugues), « L’étamine du précepteur : figures du masculin dans les traités de botanique galants », in Masculin en Révolutions, de Rousseau à Balzac, éds. D. Maira et J.‑M. Roulin, Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2013, p. 117‑133.

MARCHETTI (Valerio), L’invenzione della bisessualità. Discussioni tra teologi, medici e giuristi del XVII secolo sull’ambiguità dei corpi e delle anime, Milan, Bruno Mondadori, 2001.

MARGOLIN (Jean-Claude), « Duns Scot et Erasme », in Regnum homnis et regnum Dei, éd. C. Bérubé, Rome, Societas Internationalis Scotistica, 1978, p. 89‑112.

MARTINEZ (Ronald L.), « The Pharmacy of Machiavelli : Roman Lucretia in Mandragola », Renaissance Drama 14 (1983), p. 1‑43.

MATHIEU-CASTELLANI (Gisèle), Narcisse ou le sang des fleurs. Les mythes de la métamorphose végétale, Genève, Droz, 2012.

MAZAURIC (Simone), Savoirs et philosophie à Paris dans la première moitié du XVIIe siècle. Les Conférences du Bureau d’Adresse de Théophraste Renaudot, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997.

MAZAURIC (Simone), « Les zoophytes et la question de la végétalité aux débuts de l’âge moderne », in Le Végétal, éds. J.-P. Cléro et A. Niderst, Publications de l’Université de Rouen, 1999, p. 7‑30.

MCALLISTER (Joseph B.), The Letter of Saint Thomas Aquinas, De occultibus naturae operae ad quemdam militem ultramontanum, Washington, Catholic University of America Press, 1939.

MCDOUGALL (Elisabeth B.), « Flowers Importation and Dutch Flower Paintings, 1600‑1750 », in Still Lifes of the Golden Age, catalogue de l’exposition, éd. A.K. Wheelock, Washington DC, National Gallery of Art, 1989.

MCGRATH (Alister), The Intellectual Origins of the European Reformation, Oxford – New York, Basil Blackwell, 1987.

MELLINGHOFF-BOURGERIE (Viviane), « Erasme éditeur et interprète de saint Augustin », in Augustinus in der Neuzeit, Colloque de la Herzog August Bilbiothek de Wolfenbüttel, 14‑17 octobre 1996, éds. K. Flasch et D. de Courcelles, Turnhout, Brepols, 1998, p. 53‑81.

MENEGAZZO (Emilio), « Teofilo Folengo accademico Intronato (con una noterella extravagante) », in Cultura letteraria e tradizione popolare in Teofilo Folengo. Atti del Convegno tenuto a Mantova il 15‑17 ottobre 1977, éd. E. Bonora et M. Chiesa, Milan, Feltrinelli, 1979, p. 358‑370.

MEYER (Ernst H. F.), Geschichte der Botanik, vol. 4, Königsberg, Gebrüder Bornträger, 1857.

MIERT (Dirk van), « Junius’Animadversa and his Methods of Scholarship », in The Kaleidoscopic Scholarship of Hadrianus Junius (1511‑1575) : Northern Humanism at the Dawn oft he Dutch Golden Age, éd. D.van Miert, Leyde, Brill, 2011, p. 96‑135.

MIGUET-OLLAGNIER (Marie), « Messages du mythe dans L’Autre Monde de C. de Bergerac », in Mythanalyses, Paris, Les Belles Lettres, 1992, p. 65‑99.

MILLER (Clarence A.), « Some Medieval Elements and Structural Unity in Erasmus’ The Praise of Folly », Renaissance Quarterly 27 (1974), p. 499‑511.

MINOIS (Georges), Histoire du rire et de la dérision, Paris, Fayard, 2000.

MOGGI (Guido), « Andrea Cesalpino Botanico », Atti e Memorie dell’Accademia Petrarca di Lettere, Arti e Scienze di Arezzo, nuova serie, 42 (1981), p. 235‑249.

MOGGI (Guido), « La conoscenza del mondo vegetale prima e dopo Andrea Cesalpino », in Le Monde végétal (XIIe – XVIIe siècles), Savoirs et usages sociaux, éds. A.J. Grieco, O.Redon, L. Tongiorgi Tomasi, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 1993, p. 123‑140.

MOLINIE (Georges), « La question du chou », Littératures Classiques, no 53 (supplément 2004), p. 211‑218.

MOLLAT (Michel), Les pauvres au Moyen Âge, Bruxelles, Editions Complexe, 2006 [1978].

MONTANER (Emilia), « Les images végétales de la Vierge Marie », in Flore au paradis. Emblématique et VIe religieuse aux XVIe et XVIIe siècles, éds. P. Choné, B. Gaulard, Glasgow, Glasgow Emblem Studies, 9, 2004, p. 61‑79.

MORAUX (Paul), Les Listes anciennes des ouvrages d’Aristote, Louvain, Éditions universitaires, 1951.

MOREAU (Isabelle), « Cyrano de Bergerac : théories du vivant de la Lune au Soleil – ce monstre appelé homme », Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, 9 (2005), p. 85‑103.

MOREAU (Isabelle), « Guérir du sot ». Les stratégies d’écriture des libertins à l’âge classique, Paris, Honoré Champion, 2007.

MOREAU (Isabelle), « Du roman à l’Anti-roman : les dangers de l’immersion fictionnelle », Études Epistémè, no 13 (printemps 2008), p. 93‑107.

MOREL (Philippe), « Priape à la Renaissance. Les guirlandes de Giovanni da Udine à la Farnésine », Revue de l’Art, 69 (1985), p. 13‑28.

MOREL (Philippe), « Mitologia e natura nella pittura di Giovanni da Udine : Priapo alla Farnesina », in Raffaello e l’Europa, Atti del 4. Corso internazionale di alta cultura, éds. M. Fagiolo et M. L. Madonna, Rome, Istituto poligrafico e Zecca dello Stato, Libreria dello Stato, 1990, p. 191‑208.

MOULINIER (Laurence), « Deux jalons de la construction d’un savoir botanique en Allemagne aux XIIe et XIIIe siècles : Hildegarde de Bingen et Albert le Grand », in Le Monde des plantes. Savoirs et usages sociaux du XIIe au XVIIe siècle, éds. A. J. Grieco, O. Redon, L. Tongiorgi Tomasi, Saint- Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 1993, p. 89‑105.

NAAS (Valérie), Le Projet encyclopédique de Pline l’Ancien, École française de Rome, 2002.

NAÏS (Hélène), Les animaux dans la poésie française de la Renaissance, Paris, Didier, 1961.

NAUERT (Charles G.), « Humanists, Scientists and Pliny : Changing Approaches to a Classical Author », American Historical Review, 84 (1979), p. 72‑85.

NAYA (Emmanuel), « Quod nihil scitur : la parole mise en doute », Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, 7, « La résurgence des philosophies antiques » (2003), Publications de l’Université de Saint-Étienne, p. 27‑43.

NEEDHAM (Joseph), Science and Civilisation in China, VI. Biology and Biological Technology, partie I, Botany, éds. J. Neddham et al., Cambridge University Press, 1986.

OGILVIE (Brian W.), The Science of Describing. Natural History in Renaissance Europe, University of Chicago Press, 2006.

OLMI (Giuseppe), L’Inventario del mondo : Catalogazione della natura e luoghi del sapere nella prima età moderna, Bologne, Mulino, 1992.

ORR (John), Essais d’étymologie et de philologie françaises, Paris, Klincksieck, 1963.

OTIS (Brooks), Ovid as an Epic Poet, Cambridge University Press, 1966.

OTTE (Jean-Pierre), L’Amour au jardin, Paris, Phébus, 1995.

POT (Olivier), Inspiration et mélancolie : l’épistémologie poétique dans les Amours de Ronsard, Genève, Droz, 1990.

PARK (Katharine), « The Organic Soul », in The Cambridge History of Renaissance Philosophy, éds. C. B. Schmitt, Q. Skinner, E. Kessler, J. Kraye, Cambridge University Press, 1988, chap. 14, p. 464‑484.

PARK (Katharine) et KESSLER (Eckhard), « The concept of Psychology », in The Cambridge History of Renaissance Philosophy, éds. C. B. Schmitt, Q. Skinner, E. Kessler, J. Kraye, Cambridge University Press, 1988, chap. 13, p. 455‑463.

PARK (Katharine), DASTON (Lorraine), « The Hermaphrodite and the Orders of Nature », in Premodern Sexualities, éds. L. Fradenbourg et C. Freccero, New York – Londres, Routledge, 1996, p. 117‑136.

PARK (Katharine), DASTON (Lorraine), Wonders and the Order of Nature, 1150‑1750, New York, Zone Books, 1998.

PASTOUREAU (Michel), « Bonum, malum, pomum », in L’Arbre. Histoire naturelle et symbolique de l’arbre, du bois et du fruit au Moyen Âge, Paris, Cahiers du Léopard d’Or, 1993, p. 155‑216.

PASTOUREAU (Michel), « La pomme antique et médiévale. Jalons pour une histoire symbolique », Micrologus. Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, no 30 (2009), p. 285‑330.

PASZEWSKI (Adam), « Les problèmes physiologiques dans De Vegetabilibus et Plantis libri VII d’Albert von Lavingen », in Actes du XIe congrès international d’histoire des sciences (1965), 5, Varsovie, Ossolineum, 1968, p. 323‑330.

PELLEGRIN (Pierre), La classification des animaux chez Aristote. Statut de la biologie et unité de l’aristotélisme, Paris, Les Belles Lettres, 1982.

PELT (Jean-Marie), Les Plantes : amours et civilisations végétales (1980), Paris, Fayard, 1980.

PENNUTO (Concetta), Simpatia, fantasia e contagio : il pensiero medico e il pensiero filosofico di Girolamo Fracastoro, Rome, Edizioni di storia e letteratura, 2008.

PERNOUD (Régine), HERSCHER (Georges), Jardins de monastères, Arles, Actes Sud, 1996.

PERONA (Blandine), « De la declamation des louenges de follie. Une illustration de la réception de l’Éloge de la Folie en France en 1520 », Babel, 25 (2012), p. 171‑195.

PETITMENGIN (Pierre), SPALTENSTEIN (François), « Beatus Rhenanus éditeur de l’Apocoloquintose et le Codex Wissenburgensis », Revue d’Histoire des Textes, IX (1979), p. 315‑327.

PETITMENGIN (Pierre), « Editions Princeps et Opera omnia de saint Augustin », in Augustinus in der Neuzeit, Colloque de la Herzog August Bilbiothek de Wolfenbüttel, 14‑17 octobre 1996, éds. K. Flasch et D. de Courcelles, Turnhout, Brepols, 1998, p. 33‑51.

PICHOT (André), Histoire de la notion de vie, Paris, Gallimard, 1993.

PIGNE (Christine), « Bêtise et exégèse dans l’Éloge de la Folie d’Érasme. Critique de l’exégèse et méthode de lecture », Réforme, Humanisme, Renaissance, no 65 (2007), p. 111‑128.

PINTARD (René), Le Libertinage érudit dans la première moitié du XVIIe siècle, nouvelle édition augmentée, Genève – Paris, Slatkine, 1983.

POGGIOLI (Renato), « The Pastoral of the Self », Daedalus, 88 (1959), p. 686‑699.

PREST (John), The Garden of Eden, the Botanic Garden and the Re-Creation of Paradise, New Haven – Londres, Yale University Press, 1981.

PROVOST (Georges), « Réforme catholique et jardins conventuels en Bretagne », in Du Ciel à la terre. Clergé et agriculture, XVIe-XIXe siècle, éds. F. Quellier et G. Provost, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 41‑54.

QUELLIER (Florent), « Le jardinage, une signature du bon prêtre tridentin (XVIIe – XVIIIe siècle) », in

Du Ciel à la terre. Clergé et agriculture, XVIe-XIXe siècle, éds. F. Quellier et G. Provost, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 27‑39.

RAHNER (Hugo), « Moly and Mandragora in Pagan and Christian Symbolism », in Greek Myths and Christian Mystery, trad. de l’allemand B. Battershaw, New York, Biblo and Tannen, 1971, p. 224‑277 [Griechische Mythen in christlicher Deutung, 1943].

RAJ (Kapil), Relocating Modern Science : Circulation and the Construction of Scientific Knowledge in South Asia and Europe, 17th – 19th Centuries, Delhi, Permanent Black, 2006.

RANDALL (Michael), « Poésie et religion au XVe siècle », in Poétiques de la Renaissance, éds. P. Galand-Hallyn, F. Hallyn, Genève, Droz, 2001, chap. IV, p. 238‑300.

RANDOLPH (Charles W.), « The Mandragora of the Ancients in Folklore and Medicine », Proceedings of the American Academy of Arts and Sciences, vol. 40, no 12 (1905), p. 487‑537.

RATHERY (Edmé J. B.), Des relations sociales et intellectuelles entre la France et l’Angleterre depuis la conquête des Normands jusqu’à la Révolution française, Paris, Impr. de Dubuisson, 1856.

REEDJIK (Cornelis), « Three Erasmus Autographs in the Royal Library of Copenhagen », in Studia bibliographica in honorem Herman de la Fontaine Vervew : A Collection of Essays and Studies in Bibliography and Allied Subjects, éd. S. van der Woude, Amsterdam, Hertzberger & Co, 1967, p. 327‑349.

REEDS (Karen M.), « Renaissance Humanism and Botany », Annals of Science, 33 (1976), p. 519‑542.

REEDS (Karen), « Albert on the Natural Philosophy of Plant Life », in Albertus Magnus and the Sciences : Commemorative Essays, éd. J. A. Weisheipl, Toronto, Pontifical Institute of Mediaeval Studies, 1980, p. 341‑354.

RENAN (Ernest), « Mémoire sur l’âge du livre intitulé : Agriculture nabatéenne », in Mémoire de l’Institut National de France, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, t. 26 (1867), II, p. 49‑84.

RENAUDET (Augustin), Erasme et l’Italie, Genève, Droz, 1998 [1954].

REPICI (Luciana), « ll De Plantis pseudo-aristotelico nella traditzione antica e medievale », in Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, éd. A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel – Edizioni del Galluzzo, 2009, p. 77‑94.

REVAH (Israël S.), « Les Marranes », in Des Marranes à Spinoza, textes réunis par H. Méchoulan, P.‑F. Moreau et C. L. Wilke, Paris, Vrin, 1995, p. 29‑76.

RICŒUR (Paul), La Métaphore vive, Paris, Seuil, 1997 [1975].

RICOEUR (Paul), Temps et récit, tome I. L’intrigue et le récit historique, Paris, Seuil, 1985.

RIES (Julien), Les études manichéennes. Des controverses de la Réforme aux découvertes du XXe siècle, Louvain-La-Neuve, Centre d’histoire des Religions, 1988.

RIGOLOT (François), Poétique et onomastique : l’exemple de la Renaissance, Genève, Droz, 1977.

ROCHE (Bruno), « Lucrèce et Cyrano : stratégies libertines pour l’approche du chant III du De Rerum Natura », in Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, 9 (2005), p. 211‑223.

ROGER (Jacques), Les Sciences de la vie dans la pensée française du XVIIIe siècle. La Génération des animaux de Descartes à l’Encyclopédie, Paris, Armand Colin, 1963.

ROSENTHAL (Olivia), JOURDE (Michel), « Ce qu’on entend dans les Images : Philostrate, Vigenère, 1578 », in L’inscription du regard, Moyen Âge, Renaissance, éds. M. Gally, M. Jourde, p. 169‑193.

ROSSELINI (Michèle), « La poétique de la métamorphose chez Cyrano : jeux de l’illusion sensible ou fiction matérialiste? », in Cyrano de Bergerac, Cyrano de Sannois, Actes du colloque international de Sannois (3‑17 décembre 2005), éds. H. Bargy, A. Mothu, Turnhout, Brepols, 2008, p. 103‑117.

SAINT-LAGER (Dr. Jean-Baptiste), Remarques historiques sur les mots « Plantes mâles » et « Plantes femelles », Paris, J.‑B. Baillière, 1884.

SCHAEFFER (Jean-Marie), La fin de l’exception humaine, Paris, Gallimard, 2007.

SCHALK (Fritz), « Folengo und Erasmus », in Scrinium Erasmianum, vol. II, éd. J. Coppens, Leyde, Brill, 1969, p. 437‑448.

SCHWINDT (Frédéric), « Confréries et économie rurale dans l’Ouest lorrain (XIVe-XVIIIe siècle) », Du Ciel à la terre. Clergé et agriculture, XVIe-XIXe siècle, éds. F. Quellier et G. Provost, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 157‑176.

SEAWARD (Paul), « A Restoration Publicist : James Howell and the Earl of Clarendon, 1661‑6 », vol. 61, 144 (1988), p. 123‑131.

SECRET (François), « La kabbale chez Du Bartas et son commentateur Claude Duret », Studi francesi, no 7 (1959), p 1‑11.

SEIDEL MENCHI (Silvana), Érasme hérétique : Réforme et Inquisition dans l’Italie du XVIe siècle, Paris, Gallimard, 1996.

SILVER (Susan K.), « Adieu vieille forest… » : Myth, Melancholia, and Ronsard’s Family Trees », Neophilologus, 86 (2002), p. 33‑43.

SINGER (Charles), « Greek Biology and its Relation to the Rise of Modern Biology », in Studies in the History and Method of Science, vol. 2, éd. C. Singer, Oxford, Clarendon Press, p. 100‑101.

SPALTENSTEIN (François), PETITMENGIN (Pierre), « Beatus Rhenanus éditeur de l’Apocoloquintose et le Codex Wissenburgensis », Revue d’Histoire des Textes, IX (1979), p. 315‑327.

SPICA (Anne), « Charles Sorel et la métamorphose. Définir le roman moderne », Poétique, 4 (2010), no 64, p. 433‑446.

SPITZER (Leo), « Il canto XIII dell’Inferno », in Studi italiani, éd. C. Scarpati, Milan, Vita e Pensiero, 1976, p. 147‑172.

SPRAGUE (Thomas A.), « The Herbal of Otto Brunfels », Journal of the Linnean Society of London, Botany, vol. 48 (déc. 1928), p. 79‑124.

STALLYBRAS (Peter), JONES (Ann R.), « Fetishizing Gender : Constructing the Hermaphrodite in Renaissance Europe », in Body Guards : The Cultural Politics of Gender Ambiguity, éds. J. Epstein et K. Straub, New York – Londres, Routledge, 1991, p. 80‑111.

STANNARD (Jerry), « Natural History », in Science in the Middle Ages, éd. D.C. Lindberg, University of Chicago Press, 1978, p. 429‑460.

STANNARD (Jerry), « Albertus Magnus and Medieval Herbalism », in Albertus Magnus and the Sciences : Commemorative Essays, éd. J. A. Weisheipl, Toronto, Pontifical Institute of Medieval Studies, 1980, p. 355‑377.

STANNARD (Jerry), Pristina Medicamenta, Ancient and Medieval Botany, éds. K. E. Stannard, R. Kay, Aldershot – Brookfield – Singapour – Sydney, Ashgate Variorum, 1999, p. 345‑372.

STANNARD (Jerry), « Identification of the Plants described by Albertus Magnus, De Vegetabilibus, lib. VI », in Pristina Medicamenta, Ancient and Medieval Botany, éds. K. E. Stannard, R. Kay, Aldershot – Brookfield – Singapour – Sydney, Ashgate Variorum, 1999, p. 281‑318.

STANNARD (Jerry), « Bartholomeus Anglicus and Thirteenth Century Botanical Nomenclature », in Pristina Medicamenta, Ancient and Medieval Botany, éds. K. E. Stannard, R. Kay, Aldershot – Brookfield – Singapour – Sydney, Ashgate Variorum, 1999, p. 191‑194.

STAROBINSKI (Jean), « Brève histoire de la conscience du corps », Revue Française de Psychanalyse, vol. 45, no 2 (1981), p. 261‑279.

STAROBINSKI (Jean), Montaigne en mouvement, Paris, Gallimard, 1982.

STEARN (William T.), Botanical Latin, History, Grammar, Syntax, Terminology and Vocabulary, Londres – Édimbourg, Nelson, 1966.

STÖCKLIN (Jürg), Die Pflanze. Moderne Konzepte der Biologie. Beiträge zur Ethik und Biotechnologie, Band 2, Berne, CENH, 2007, www.ekah.admin.ch.

STROUP (Alice), A Company of Scientists. Botany, Patronage, and Community in the Seventeenth- Century Parisian Royal Academy of Sciences, Berkeley, University of California Press, 1990, p. 89‑102.

SWAN (Claudia), « The Uses of Realism in Early Modern Illustrated Botany », in Visualizing Medieval Medicine and Natural History, 1200‑1550, éds. J. A. Givens, K. Reeds, A. Touwaide, Aldershot – Burlington, Ashgate, p. 239‑249.

TALVACCHIA (Bette), Taking Positions. On the Erotic in Renaissance Culture, Princeton University Press, 1999.

TATEO (Francesco), Alberti, Leonardo e la crisi dell’unamesimo, Rome, Laterza, 1971.

TAVERNA (Erhard), « La dignité de la créature », Bulletin des médecins suisses, 90, 5 (2009), p. 192, http://www.bullmed.ch/docs/saez/archiv/fr/2009/2009‑05/2009‑05‑1117.PDF.

THEIS (Jeffrey S.), Writing the Forest in Early Modern England. A Sylvan Pastoral Nation, Pittsburgh (Pennsylvanie), Duquesne University Press, 2009.

TINGUELY (Frédéric), L’Écriture du Levant à la Renaissance. Enquête sur les voyageurs français dans l’empire de Soliman le Magnifique, Genève, Droz, 2000, p. 197.

TOLKOWSKY (Samuel), Hesperides, A History of the Culture and Use of Citrus Fruits, Londres, John Bale, Sons & Curnow, 1938.

TONGIORGI TOMASI (Lucia), « Gherardo Cibo : Visions of Landscape and the Botanical Sciences in a Six-Century Artist », Journal of the Garden History, vol. 9, 4 (1989), p. 199‑216.

TONGIORGI TOMASI (Lucia), « The Visual Art and the Science of Horticulture in Tuscany from the 16th to the 18th Century », Advances in Horticultural Science, v. 4, 1 (1990), p. 3‑18.

TONGIORGI TOMASI (Lucia), « Il giardino, l’orto e il frutteto : Le scienze orticole in Toscana nei disegni, tempere e incisioni dei secoli XVI-XIX », in ‘Flora e pomona’. L’orticoltura nei disegni e nelle incisioni dei secoli XVI-XIX, éds. L. Tongiorgi Tomasi et A. Tosi, Gabinetto disegni e stampe degli Uffizi, Florence, Olschki, 1990, p. 5‑29.

TONGIORGI TOMASI (Lucia), « Gardens of Knowldege and the République des Gens de Science », in Baroque Garden Cultures : Emulation, Sublimation, Subversion, éd. M. Conan, Actes du colloque tenu à Dumbarton Oaks 11‑12 mai 2001, Washington DC, Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 2005, p. 85‑129.

TORERO IBAD (Alexandra), « Les représentations de la nature chez Cyrano Bergerac », Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, 9, Les libertins et la science (2005), p. 163‑193.

TOURNON (André), Montaigne. La glose et l’essai, Presses Universitaires de Lyon, 1983.

TOURNON (André), « L’étrange semblable », BSAM, 29‑32 (1992‑1993), Montaigne et le nouveau monde, p. 249‑261.

TOURNON (André), « Route par ailleurs ». Le nouveau langage des Essais, Paris, Honoré Champion, 2006.

TOZZI (Silvia), CHIARAMONTE (Enrica), « Un medico umanista fra dottrina e pratica », in Pietro Andrea Mattioli, Siena 1501 – Trento 1578. La Vita, le Opere, con l’identificazione delle piante, éd. S. Ferri, Perugia, Quatroemme, 1997, p. 61‑81.

UBRIZSY-SAVOIA (Andrea), « L’investigation de la nature », in L’époque de la Renaissance. Tome IV. Crises et essors nouveaux (1560‑1610), sous la dir. de T. Klaniczay, E. Kushner, A. Stegmann, Amsterdam – Philadelphie, John Benjamins, 2000, p. 339‑357.

VALLESE (Giulio), « Erasme et le de duplici copia verborum ac rerum », in Colloquia Erasmania Turonensia, Tours, 1969, vol. 1, Paris, Vrin, 1972, p. 233‑239.

VANN (William H.), Notes on the Writings of James Howell, Waco (Texas), Baylor University Press, 1924.

VARRIANO (John), « Fruits and Vegetables as Sexual Metaphor in Late Renaissance Rome », Gastronomica. The Journal of Food and Culture, vol. 5, no 4 (automne 2005), http://www.gastronomica.org/fruits-vegetables-sexual-metaphor-late-renaissance-rome/.

VERHUYCK (Paul), KOOPMANS (Jelle), Sermon joyeux et truanderie : Villon, Meno, Ulespiègle, Amsterdam, Rodopi, 1987.

VIDAL (Fernando), Les Sciences de l’âme, XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Honoré Champion, 2006.

VIGNAUD (Laurent-Henri), Les Merveilles de la Nature. Histoire naturelle et érudition à l’âge baroque (vers 1560 – vers 1660), [Université de Versailles-Saint-Quentin, 2005], Lille 3, ANRT, 2005.

VISSER (Arnoud S. Q.), Reading Augustine in the Reformation. The Flexibility of Intellectual Authority in Europe, 1500‑1620, Oxford University Press, 2011.

VON LATES (Adrienne), « Caravaggio’s Peaches and Academic Puns », Word and Image, 11, 1 (1995), p. 55‑60.

VOUILLOUX (Bernard), « Entre textes et images. Le tournant moderne de l’allégorie », Modernités 22, « Déclins de l’allégorie ? », éd. B. Vouilloux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, p. 17‑84.

WAJEMAN (Lise), La Parole d’Adam, le corps d’Ève. Le péché originel au XVIe siècle, Genève, Droz, 2007.

WALKER (Daniel P.), Spiritual and Demonic Magic : from Ficino to Campanella, Londres, Warburg Institute, 1958.

WALSH (Thomas M.), GAVIN (Joseph A.), « The Praise of Folly in Context : The Commentarius of Girardus Listrius », Renaissance Quarterly, vol. 24, no 2 (1971), p. 193‑209.

WATSON (Robert N.), Back to Nature : The Green and the Real in the Late Renaissance, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 2006.

WEBSTER (Charles), « The Recognition of Plant Sensitivity by English Botanists in the Seventeenth Century », Isis, vol. 57, 1, no 187 (1966), p. 5‑23.

WILSON (Brian), « Glanures étymologiques (suite) : legere en français et en anglais », L’Information grammaticale, vol. 57 (1993), p. 9‑10.

WILSON (Catherine), The Invisible World. Early Modern Philosophy and the Invention of the Microscope, Princeton University Press, 1997.

WILSON (Dudley), « Dessein, réalisme et imagination dans le jardin de l’Éden de Du Bartas et dans le commentaire de Claude Duret », in Du Bartas, poète encyclopédique du XVIe siècle, dir. J. Dauphiné, Actes du colloque international de Pau, 7‑9 mars 1986, Lyon, La Manufacture, 1988, p. 363‑372.

WIRTH (Jean), L’Image médiévale. Naissance et développements (VIe-XVe siècles), Paris, Méridiens Klincksieck, 1989.

WIRTH (Jean), « L’emprunt des propriétés du nom par l’image médiévale », in Verba vel imagines. Contributions théoriques à la relation entre texte et image, éds. E. Hicks, P.‑A. Mariaux, Lausanne, Faculté des Lettres, 1994, p. 61‑81.

WIT (Hendrik C. D. de), Histoire du développement de la biologie, trad. de A. Baudière, Lausanne, Presses Polytechniques et universitaires romandes, 1992, 2 vols. [Ontwikkelingsgeschiedenis van de biologie, Heelsum, Netherlands, 1982 et 1989].

WOOLF (Daniel), « Conscience, Constancy and Ambition in the Career and Writings of James Howell », in Public Duty and Private Conscience in Seventeenth-Century England, éds. J. Morrill, P. Slack, D. Woolf, Oxford, Clarendon Press, 1993, p. 243‑78.

ZONTA (Mauro), « Textual Traditions », in The Cambridge History of Jewish Philosophy. From Antiquity Through the Seventeenth Century, éds. S. Nadler, T. M. Rudavsky, Cambridge University Press, 2009, p. 60‑87.

ZOPPI (Federica), « Zucche e antri infernali : considerazioni metaletterarie tra Folengo e Cervantes », Orillas, 2 (2013), p. 1‑29, http://orillas.cab.unipd.it/orillas/articoli/numero_2/14Zoppi_anclas.pdf.

IV. Bibliographie du sous-projet C

Albrecht DÜRER, « Le pourceau monstrueux de Landser », 1496, BNF, estampe, burin, 12,1 × 12,8 cm.

Albrecht DÜRER, « Le pourceau monstrueux de Landser », 1496, BNF, estampe, burin, 12,1 × 12,8 cm.

[ANEAU Barthélemy], Quintil horatian, Lyon, Jean Temporal, 1551. Edition moderne par F. Goyet dans Traités de poétique et de rhétorique…, p. 204‑233, et par J.‑C. Monferran dans son édition de La Deffence, p. 299‑361.

AUGE Daniel (d’), Deux dialogues de l’invention poetique, de la vraye congnoissance de l’histoire, de l’art oratoire, et de la fiction de la fable : très utiles à un chascun desirant bien faire, dire et deliberer ainsi qu’en ont traicté les anciens, Paris, R. Breton, 1560 [Gallica, Numm 70449].

AUGE Daniel (d’), Deux dialogues de l’invention poetique, de la vraye congnoissance de l’histoire, de l’art oratoire, et de la fiction de la fable : très utiles à un chascun desirant bien faire, dire et deliberer ainsi qu’en ont traicté les anciens, Paris, R. Breton, 1560 [Gallica, Numm 70449].

BOSQUET Jean, Elemens ou Institutions de la langue françoise, propres pour façonner la Jeunesse, à parfaictement, et nayvement entrendre, parler, et escrire icelle langue. Ensemble, un Traicté de l’office des Poincts, et Accens. Plus une table des termes, esquelz l’S s’exprime, Mons, C. Michel, 1586. Edité par C. Demaizière, Paris, H. Champion, 2005.

COURCELLE Pierre (de), Premier livre de la rhétorique, Paris, S. Nivelle, 1557.

Critical Prefaces of the French Renaissance, éd. B. Weinberg, Northwestern University Press, 1950.

Discours non plus melancoliques que divers, des choses mesmement qui appar- tiennent à notre France : et à la fin la maniere de bien et justement entoucher les Lucs et Guiternes, Poitiers, E. de Marnef, 1556.

DES AUTELS Guillaume, Replique de Guillaume des Autelz, aux furieuses defenses de Louis Meigret, Lyon, J. de Tournes et G. Gazeau, 1551.

DOLET Étienne, La Maniere de bien traduire d’une langue en aultre. D’ad- vantage, De la punctuation de la langue Françoyse. Plus. Des accents d’ycelle, Lyon, E. Dolet, 1540 [Slatkine Reprints 1972, Fac similé, Obsidiane, 1990, Gallica, Numm 106073].

DU BELLAY, Joachim, La Deffence, et illustration de la langue françoyse, (1549), éd. critique par J.‑C. Monferran, 2008 [2001].

DU GARDIN, Louis, Les Premieres Addresses du chemin de Parnasse (1620), éd. critique par E. Buron et G. Peureux, Paris, Classiques Garnier, 2012.

DU PONT, Gratien, Art et science de rhetoricque metriffiée (1539), éd.critique par V. Montagne, Paris, Classiques Garnier, 2012.

ESTIENNE Henri, Hypomneses, De Gallica lingua, 1582. Edition moderne avec traduction par Jacques Chomarat, Paris, H. Champion, 1999.

FAUCHET Claude, Recueil de l’origine de la langue et poesie françoise, ryme et romans. Plus les noms et sommaire des Œuvres de CXXVII poetes François, vivans avant l’an M.CCC, Paris, M. Patisson, 1581.

[FORGET Germain], Rhetorique françoise faicte particulierement pour le roy Henry troisième. Publié par G. Camus, Precetti di rettorica scritti per Enrico III, re di Francia pubblicati secondo un manoscritto inedito, conser- vato nella R. Biblioteca Estense, Modène, Societa tipografica 1887 [Bn Fol. X pièce 29].

FOUQUELIN Antoine, La Rhetorique françoise, Paris, A. Wechel, 1555. Edité par F. Goyet, Traités de poétique et de rhétorique…, p. 345‑464 (texte de 1557).

HORACE, [PELETIER Jacques], L’Art poëtique d’Horace translaté de latin en rithme françoyse, Paris, J. Granjehan, 1541 [texte numérisé sur le site de la Bibliothèque du château de Chantilly]. Réédité en 1545, avec quelques modifications, sous le titre suivant : L’Art poetique d’Horace traduit en vers françois par Jacques Peletier du Mans, recongnu par l’auteur depuis la premiere impression, Paris, M. Vascosan. Cette traduction, lar- gement remaniée, est reprise dans Les Œuvres de Q. Horace Flacce […] par M. Luc de la Porte, Paris, C. Micard, 1584, f. 338 ro et suivants.

HORACE, Les Œuvres de Q. Horace Flacce, Venusin, Prince des Lyriques Latins, mises en vers françois, partie traduictes, partie veües et corrigees de nouveau, par M. Luc de la Porte, Parisien, Paris, C. Micard, 1584 (voir entrée précédente).

HORACE, Les Œuvres de Q. Horace Flacce, latin et françois, de la traduction des frères Robert et Anthoine Le Chevallier d’Agneaux, Paris, G. Auvray, 1588.

Laudun D’AIGALIERS, Pierre, Art poëtique françois (1597), éd. critique sous la dir. de J.‑ C. Monferran, Paris, Stfm, 2000.

[LA NOUE Odet (de)], Le Dictionnaire des rimes françoises, selon l’ordre des lettres de l’alphabeth, auquel deux traitez sont ajoutez, l’un des conjugaisons françoises, l’autre de l’orthographe françoise, plus un amas d’epithetes recueilli des Œuvres de Guillaume de Salluste Seigneur du Bartas, [Genève], héritiers d’E. Vignon, 1596 (Ars 8o Bl 1697). Nouvelle édition sous le titre Le grand Dictionnaire des rimes françoises, selon l’ordre alphabétique […] avec l’interprétation et origine des mots plus rares du Palais, de la Milice, Venerie et autres. En oultre trois traictez, 1 des conju- gaisons françoises, 2 de l’orthographe françoise 3 les épithètes tirés des Œuvres de Guillaume de Salluste Sr du Bartas, Genève, M. Berign, 1623/1624 (BnF Ye 7250 et Ars 8o Bl 1698).

LA PORTE Maurice (de), Les Epihetes, livre non seulement utile à ceux qui font profession de la Poësie, mais fort propre aussi pour illustrer toute autre composition Françoise. Avec briefves annotations sur les noms et dictions dif- ficiles, Paris, G. Buon, 1571 (Slatkine Reprints, 1973). Rééditions en 1580, 1581 (Paris, G. Buon), 1602 et 1612 (Lyon, P.

[LA RAMÉE Pierre (de)], Dialectique, Paris, A. Wechel, 1555 [Gallica, Numm 68163]. Edition moderne par M. Dassonville, Genève, Droz, 1964.

[LA RAMÉE Pierre (de)], Gramere, Paris, A. Wechel, 1562 (Slatkine Reprint, 1972). Nouvelle édition complètement remaniée en 1572 [voir l’entrée suivante].

LA RAMÉE Pierre (de), Grammaire, Paris, A. Wechel, 1572. Nombreuses éditions au xvie siècle. Edition moderne par C. Demaizière, Paris, H. Champion, 2001.

LA TAILLE Jacques (de), La Maniere de faire des vers en françois, comme en grec et en latin, Paris, F. Morel, 1573 [Gallica, Numm 70446]. Edition critique par Pierre Han, University of North Carolina, Studies in the Romance Languages and Literatures, no 93, Chapel Hill, North Carolina Up, 1970.

LE BON Jean, L’Origine et invention de la rhyme, « A Ronsard premier rhymeur des François », Lyon, B. Rigaud, 1582.

LE FEVRE Jean, Dictionaire des rymes francoises de feu M. Jehan le Fevre, Dijonnois, Chanoine de Langres, et Secretaire de Monseigneur le Cardinal de Givry. Reduict en bon ordre, et augmenté d’un grand nombre de Vocables et Monosyllabes François. Le tout pour l’avancement de la Jeunesse en Poësie Françoyse, Paris, Galiot du Pré, 1572 (Bnf Res Ye 4298 ou Bsg 8 Y 992 Inv 2227 Res). Nouvelle édition très augmentée sous le titre Diction- naire des rimes françoises. Premierement composé par Jean le Fevre Dijon- nois, Chanoine de Langres et de Bar sur Aube ; Et depuis augmenté, corrigé et mis en bon ordre, par le Seigneur des Accords, Paris, J. Richer, 1587/1588 (Bnf Res Ye 4299, Slatkine Reprints, 1973 et Gallica, Numm 5074).

LE GAYNARD Pierre, Promptuaire d’unisons ordonné et disposé méthodique- ment. Pour tous ceux qui voudront composer promptement en vers François, Poitiers, N. Courtoys, 1585 [Ars Res 8 Bl 8593 et Gallica, Numm 5074].

MEIGRET Louis, Trette de la grammere françoeze, Paris, C. Wechel, 1550 [Slatkine Reprints, 1972].

La Muse et le compas. Poétiques à l’aube de l’âge moderne, édition de l’Instructif de seconde rhétorique, de l’Art de Rhétorique de Molinet, et du Traité de Rhétorique, dir. J.C. Monferran, Paris, Classiques Garnier, 2015.

PALSGRAVE John, L’Esclarcissement de la langue françoyse, Londres, R. Pynson et J. Haukyns, 1530. Edition moderne avec traduction fran- çaise par S. Baddeley, Paris, H. Champion, 2003.

PASQUIER Étienne, Les Recherches de la France, publiées de 1560 (livre I) à 1621. Edition critique sous la dir. de M.‑M. Fragonard et F. Roudaut, Paris, H. Champion, Textes de la Renaissance, no 11, 3 vol., 1996. Le Livre Vii, qui paraît en 1607, est tout entier consacré à la poésie française.

PILLOT Jean, Gallicæ linguæ institutio, Latino sermone conscripta, Paris, S. Groulleau, 1550. Nombreuses rééditions au xvie siècle. Edition moderne avec traduction française par B. Colombat, Paris, H. Champion, 2003.

RONSARD Pierre de, « Au lecteur » qui précède les Quatre premiers livres des Odes (1550), dans Œuvres complètes, éd. J. Céard, D. Ménager et M. Simonin, Paris, Gallimard, 1993, I, p. 994‑998.

RONSARD Pierre de, Abbregé de l’art poëtique françois, Paris, G. Buon, 1565 dans Œuvres complètes et dans Traités de poétique et de rhétorique.

RONSARD Pierre de, « Au lecteur » qui précède La Franciade (1572) dans Œuvres complètes, éd. J. Céard, D. Ménager et M. Simonin, Paris, Gallimard, 1993, I, p. 1181‑1186.

RONSARD Pierre de, « Préface sur la Franciade touchant le poëme heroïque, Au lecteur apprentif » (1587), dans Œuvres complètes, éd. J. Céard, D. Ménager et M. Simonin, Paris, Gallimard, 1993, I, p. 1161- 1180.

TABOUROT Étienne, Les Bigarrures, éd. F. Goyet, Genève, Droz, 1986.

TELIN Guillaume, Bref Sommaire des sept vertus, sept ars liberaulx, sept ars de Poesie, sept ars mechaniques, des Philozophies, des quinze Ars magicques […], Paris, Galiot du Pré, 1534. Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, éd. F. Goyet, Paris, Le Livre de Poche, 1990.

VAUQUELIN DE LA FRESNAYE Jean, L’Art poetique françois […], éd. critique par G. Pellissier, Paris, Garnier, 1885.

 

V. Liens vers les institutions partenaires

« Animots, carnet de zoopoétique » : carnets de recherche de l’Anr Animaux et animalité dans la littérature de langue française (XXe-XXIe siècles), Anne Simon (dir.), Cral (Ehess-Cnrs) : http://animots.hypotheses.org

« Animal Studies Program », Michigan State University, Linda Kalof, Seven Mattes, Amy Fitzgerald (dir.) [le site propose une bibliographie de recherche exhaustive] : http://www.animalstudies.msu.edu/bibliography.php

« Domestication et fabrication du vivant », Mission Interdisciplinarité du Cnrs, Ludovic Jullien et Perig Pitrou (dir.) [projet interdisciplinaire qui interroge la frontière et les définitions du vivant et du non-vivant] : https://domesticationetfabricationduvivant.wordpress.com/le-projet/

« Minding Animals International Inc. », Delaware, USA, Dr Rod Bennison (dir.) [entreprise à but non commercial qui fédère et promeut les recherches universitaires et scientifiques sur l’animal dans le monde anglosaxon] : http://mindinganimals.com

« Portail des humanités environnementales », Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines, Muséum national d’Histoire naturelle, Grégory Quenet (dir.) [site qui recense les activités de recherches sur l’environnement en sciences humaines dans une visée interdisciplinaire] : http://humanitesenvironnementales.fr/

Les commentaires sont fermés.